Le film qui a lancé la carrière de Miyazaki

Avis sur Nausicaä de la vallée du vent

Avatar Jean-Brandon
Critique publiée par le

Ce film est inspiré d'un manga d'environ 7 épisodes du même auteur. Le film reprend essentiellement les deux premiers tomes.

Dans un monde post-apocalyptique pollué par la guerre de la civilisation industrielle (dans le manga, il est peut-être plus explicitement fait allusion à l'utilisation d'armes atomique), la forêt toxique grandit et dévore village après village, empoisonnant les habitants. Des empires survivants qui tirent leurs armes et leurs richesses de l'exhumation de biens d'avant la catastrophe continuent de se faire la guerre, et la vallée du vent, protégée de la forêt toxique par des vents marins, vit paisiblement dans son coin. Jusqu'à l'événement perturbateur qui lance l'action. Voilà le décor du film Nausicaä de la Vallée du Vent, radicalement original par rapport à nombre de dessins animés (en tout cas, ceux que je connais). Le thème principale est évidemment l'écologie, et de façon secondaire, la haine et la guerre.

Même si l'animation a vieilli (quelque chose comme 35 ans), ça reste très bien fait pour un dessin animé. Les insectes géants de la forêt, les scènes aériennes bénéficient d'un bon dessin. qui donnent une impression d'immersion dans l'aventure. Excellente musique (par Joe Hisashi). Le scénario et l'action tiennent bien la route.

Le seul problème c'est l'absurdité de certains passages (« arrêtez de vous battre, je ne veux plus voir de gens mourir » ; « je vais abattre cet animal d'une seule balle » -> « tu sais bien que leur carapace les rend invulnérable » -> ah ouais, pas con ; « on n'attend plus la princesse ? » -> « j'ai pris ma décision, ce sera le bain de sang »

La rafale de 12.7 qui atteint Nausicaä au pied droit et à l'épaule gauche mais aucune balle entre ces deux-là malgré la cadence de tir ?

) Mais ça reste un film pour enfants à la base, donc assez compréhensible

C'est également un film qui montre la guerre,

comme Maître Yupa qui sacrifie presque son bras (dans le manga il le sacrifie totalement) pour s'interposer, le sang coulant sur la lame de Nausicaä ; Nausicaä qui est blessée par deux balles et saigne, puis trempe son pied ensanglanté dans le lac d'acide ce qui la fait hurler, les soldats qui prennent d'assaut un vaisseau avec pour ordre de tuer femmes, enfants et blessés, les boyaux du dieu-guerrier qui explosent à la fin,

bref ne mettez peut-être pas des enfants trop jeunes ou sensibles devant.

En résumé, un chef d'œuvre d'animation, qui mérite d'être vu.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 71 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Jean-Brandon Nausicaä de la vallée du vent