La mort est au coin du canal...

Avis sur Ne vous retournez pas

Avatar dagrey
Critique publiée par le

Laura et John Baxter perdent leur fillette qui se noie accidentellement. Plus tard, le couple séjourne à Venise pour des raisons professionnelles. Ce séjour trouble John Baxter qui croit y croiser sa fille décédée..

Ne vous retournez pas (Don't look now) est un drame horrifique Italo-Britannique de Nicholas Roeg (L'homme qui venait d'ailleurs...) de 1973, tiré d'un roman de Daphné du Maurier.

Il s'agit d'un film étrange, troublant et malsain consacré à la tentative de reconstruction d'un couple après le décès de leur fillette, noyée suite à une négligence du père.

Le film trouble par sa description sinistre de la "cité des doges", à l'opposé de l'image de carte postale que l'on imagine.
Dans ce film, Venise incarne le rachat, une possible seconde chance car beaucoup de couples ne survivent pas à la disparition d'un enfant. Venise est aussi le lieu de visions, de prémonitions mortifères, du doute et de la culpabilité qui ne quittera plus John Baxter après la mort de sa fille.
Le film balance entre l'éros et le thanatos. L'éros est incarné par la scène d'amour physique, fortement érotique, unissant Laura et John Baxter dans leur chambre d'hôtel. Le thanatos atteint son apogée dans les dédales de la ville où John Baxter poursuit une naine vêtue d'un ciré rouge dans un final morbide et glaçant, digne d'un slasher, où le drame psychologique cotoie le fantastique.

Au delà de sa chute implacable, il est cependant difficile de trouver un sens à l'ensemble de l'oeuvre tellement le film est chargé en symbolisme.

C'est ainsi que John Baxter a la vision prémonitoire du bateau corbillard à bord duquel il gît mort, devant sa femme habillée en noir alors qu'il n'a pas pu anticiper l'accident qui a couté la vie à sa fille.
La petite créature en ciré rouge apparaissant à la fin du film symbolise la mort du personnage principal plus qu'elle n'incarne son assassinat digne d'un giallo de Dario Argento telle qu'on la voit à l'écran.

Au casting, on peut saluer la performance de Donald Sutherland (John Baxter) et celle de Julie Christie (Laura Baxter).

Trailer

Ma note: 8/10

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 243 fois
10 apprécient

dagrey a ajouté ce film à 2 listes Ne vous retournez pas

Autres actions de dagrey Ne vous retournez pas