👋   Pour votre plus grand bonheur, SensCritique déménage ses serveurs. Du coup, ça va peut-être un peu bugger. Déso pas déso.
Bande-annonce
Affiche New York 1997

New York 1997

(1981)

Escape From New York

12345678910
Quand ?
7.3
  1. 22
  2. 35
  3. 98
  4. 239
  5. 683
  6. 1757
  7. 3654
  8. 2934
  9. 1046
  10. 340
  • 11K
  • 831
  • 2.9K
Voir ce film

1997. Manhattan est une prison où sont enfermés 3 millions de prisonniers. Victime d'un attentat, l'avion du président s'écrase dans ce lieu mal famé.

Match des critiques : les meilleurs avis New York 1997
VS
Hey Snake, i thought you were dead.

New-york 1997 est un film culte, comme la plupart des films de Carpenter. C'est un excellent film d'anticipation qui, bien avant minority report, questionnait la justice américaine. C'est un Western urbain ou est distillée l'essence même du anti-héro, j'ai nommé le grand Snake-Plissken, incarné à la perfection par Kurt Russel. Film d'action souvent drôle et se moquant allègrement du gouvernement par l'intermédiaire d'un président des états unis ridiculisé à longueur de film, New-york 1997...

40 5
Critique de New York 1997 par Prodigy

A revoir New York 1997 je comprends mieux pourquoi il vieillissait si mal dans ma mémoire, pourquoi je le regardais si peu souvent comparé à d'autres films de son auteur que j'ai vus 50 fois, et pourquoi j'ai toujours pensé, quoi qu'on en dise, que c'était l'un des moins bons Carpenter. Incroyablement mou malgré son sujet, le film est une balade paresseuse entre quatre ou cinq décors assez cheap, avec un héros totalement baladé par les événements qui ne prend à aucun moment une vraie décision.... Lire la critique de New York 1997

58 10

PostsNew York 1997

Vous avez une anecdote, une vidéo/photo ou une simple question sur ce film ?

Critiques : avis d'internautes (112)

New York 1997
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
The name is Splissken.

A chaque fois c'est pareil, je plonge. (La musique, et je sais que toi, qui sais, tu chantonnes déjà.) Comme un môme, Carpenter me prend par le peu de cheveux qui me restent sur la nuque et m'entraîne dans les bas-fonds de Manhattan, dans le futur, enfin maintenant dans le passé, enfin on va plutôt dire dans un passé parallèle. (J'adore les westerns, j'adore Snake Plissken, petit, je voulais... Lire la critique de New York 1997

104 9
Avatar DjeeVanCleef
10
DjeeVanCleef ·
Un autre futur qui n'aura pas eu lieu

En 1988, la criminalité aux Etats-Unis est telle que le gouvernement décide d'adopter les grands moyens en transformant l'île de Manhattan en gigantesque prison où les détenus livrés à eux-même doivent s'adapter et survivre à la société qu'ils ont eux-même créée. En 1997, Air Force One s'écrase en plein coeur de l'île ne laissant qu'un survivant, le président. Ce dernier est tenu captif par... Lire la critique de New York 1997

18 6
Avatar Vincent Rigaud
9
Vincent Rigaud ·
We can be Heroes, just for one day

New York, 1997. Suite à une hausse drastique de la criminalité 9 ans auparavant, l'île de Manhattan fut transformée en prison de sécurité maximale à ciel ouvert. Ici, pas de gardes, pas de salle de sport, pas d'infirmerie, pas de douches où faire semblant de lâcher accidentellement la savonnette et pas de... Lire la critique de New York 1997

32 6
Avatar KND
10
KND ·
"New-York ne répond plus !"

Deux après «Fog» et son brouillard mystérieux, John Carpenter nous dévoile en 1981, au travers de «New-York 1997» sa nouvelle réalisation, un antihéros anarchiste devenu l'icône contestataire de toute une génération à savoir Snake Plissken. Kurt Russell prête ses traits à ce corsaire des temps modernes, un bandeau sur l'oeil, les cheveux longs, tout de cuir vêtu. Sorti sur les écrans en 1981,... Lire l'avis à propos de New York 1997

3
Avatar RAF43
8
RAF43 ·
Découverte
You're going to kill me, Snake ?

Ce qui m'a frappé lors du visionnage de ce film, c'est la justesse avec laquelle Carpenter a réussi à créer son ambiance. New York est ici plus sale que jamais, glauque à souhait, pullulante de vermines, puante et suintante. C'est ici que l'expression "à feu et à sang" prend tout son sens. Et oui, Manhattan est devenue une gigantesque prison laissée à la merci d'une armée de criminels. Et pour... Lire l'avis à propos de New York 1997

22
Avatar GagReathle
7
GagReathle ·
Toutes les critiques du film New York 1997 (112)
SéancesNew York 1997
Projeté dans 1 cinéma cette semaine
ou
Toutes les séances pour New York 1997
Casting : acteurs principauxNew York 1997
Casting complet du film New York 1997
Bande-annonce New York 1997
Vous pourriez également aimer...