Bande-annonce
Affiche New York 1997

New York 1997

(1981)

Escape From New York

12345678910
Quand ?
7.2
  1. 27
  2. 39
  3. 124
  4. 307
  5. 836
  6. 2159
  7. 4574
  8. 3612
  9. 1246
  10. 435
  • 13K
  • 969
  • 4.1K

1997. Manhattan est une prison où sont enfermés 3 millions de prisonniers. Victime d'un attentat, l'avion du président s'écrase dans ce lieu mal famé.

Casting : acteurs principauxNew York 1997

Casting complet du film New York 1997
Match des critiques
les meilleurs avis
New York 1997
VS
You're going to kill me, Snake ?

Ce qui m'a frappé lors du visionnage de ce film, c'est la justesse avec laquelle Carpenter a réussi à créer son ambiance. New York est ici plus sale que jamais, glauque à souhait, pullulante de vermines, puante et suintante. C'est ici que l'expression "à feu et à sang" prend tout son sens. Et oui, Manhattan est devenue une gigantesque prison laissée à la merci d'une armée de criminels. Et pour créer cela, y a-t-il meilleure idée que de filmer dans les ruines d'une vraie ville incendiée ?...

25
Critique de New York 1997 par -Marc-

Parmi d'innombrables nanards, John Carpenter a réalisé quelques perles. New York 1997 n'en fait pas partie. Sur une idée pas très originale_ l'avenir de l'humanité dépend d'un homme_ on aurait pu construire une histoire intéressante. Malheureusement, John Carpenter nous sert un gigantesque tape à l'oeil fait de décors kitch de costumes ridicules et de trognes patibulaires, vide de péripéties (à part le combat qui vient comme un cheveux sur la soupe et la traversée du pont). Heureusement... Lire la critique de New York 1997

10 7

PostsNew York 1997

Critiques : avis d'internautes (118)
New York 1997
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
New York, prison à ciel ouvert

Mené de main de maître, ce thriller d'anticipation sombre et inquiétant, aux décors saisissants, donnait en 1981 une vision apocalyptique d'un futur aujourd'hui révolu. Dès les premiers plans, le talent de John Carpenter saute aux yeux dans la manière dont il décrit ce New York futuriste devenu une immense prison à ciel ouvert, livrée à 3 millions de détenus et d'assassins en tous genre. Ce... Lire la critique de New York 1997

19 3
Avatar Ugly
10
Ugly ·
The name is Splissken.

A chaque fois c'est pareil, je plonge. (La musique, et je sais que toi, qui sais, tu chantonnes déjà.) Comme un môme, Carpenter me prend par le peu de cheveux qui me restent sur la nuque et m'entraîne dans les bas-fonds de Manhattan, dans le futur, enfin maintenant dans le passé, enfin on va plutôt dire dans un passé parallèle. (J'adore les westerns, j'adore Snake Plissken, petit, je voulais... Lire l'avis à propos de New York 1997

108 9
Avatar DjeeVanCleef
10
DjeeVanCleef ·
Mon New York

New York ! Capitale du crime. Haut-lieu de la came et paradis de la péripatétipute en tout genres. Des buildings claustrophiques qui jouent à cache-cache avec le soleil et qui gagnent toujours. Des rues et des avenues tracées à la règle, une géométrie basique à base de carrés et d'angles droits, une putain de matrice de l'infini, et juste à côté, des ruelles dégoulinantes, des portes noires... Lire l'avis à propos de New York 1997

75 15
Avatar Ze Big Nowhere
8
Ze Big Nowhere ·
They're savages, Mr. President.

Bien que se laissant regarder, Escape from New-York m'a donné une impression mitigée. Érigé en tant que pierre angulaire de la Science-Fiction et un des meilleurs films d'action des années 80, le film n'est finalement pas le monument annoncé sans être malhonnête pour autant. Commençons par évacuer ce qui ne va pas. Comme beaucoup de films de science-fiction... Lire l'avis à propos de New York 1997

4 2
Avatar Jake Elwood
6
Jake Elwood ·
Découverte
Assaut sur le central - New York.

Manhattan en huis-clos. Déjà, …bravo. Un « Rio Bravo » urbain - futuriste - glauque - halluciné. Un western. Alors… ...« Call me Snake » qu’i dit. Eclat de rire de ma part? Même pas. La première fois que je l’ai entendu dire ça, le père Russel, je n’ai pas bronché. A peine un rictus. Je me suis plutôt dit : « ok, il faut pas le faire chier l’avorton ». C'est tout. Il a le cheveu gras,... Lire l'avis à propos de New York 1997

21 6
Avatar Errol 'Gardner
7
Errol 'Gardner ·
Toutes les critiques du film New York 1997 (118)
SéancesNew York 1997
Projeté dans 1 cinéma cette semaine
ou
Toutes les séances pour New York 1997
Bande-annonce New York 1997
Vous pourriez également aimer...