👉 On vous partage notre 1er bilan de la nouvelle version de SensCritique.
Continuez à suivre l'avancée du site sur journal de bord.

N'ayant pas lu le livre, regarder ce film tel quel est une réelle surprise : le sujet des armes aux USA étant déjà largement traité (cf. Michael Moore) par l'exceptionnel, le choc. Ici, le cinéma d'auteur offre une course poursuite au sommet de l'art, avec des dialogues authentiques, des plans variés. Le silence de certaines scènes peut parfois ennuyer, mais l'action en ressort plus forte, sans doute qu'une bande originale aurait pu être un bon compromis.
AVirgaux
7
Écrit par

il y a 10 ans

No Country for Old Men
Strangelove
10

Le rouge et le (très) noir

Que se passerait-il si les frères Coen se prenaient à mélanger la violence crue d'un Fargo avec la noirceur d'un Blood Simple ? Je ne sais pas pour vous, mais j'appellerait ça un chef d'oeuvre. Et...

Lire la critique

il y a 6 ans

108 j'aime

1

No Country for Old Men
DjeeVanCleef
9

Pile ou face

Texas, début des années 80. Alors qu'il chasse à l'ouest de l'état, sur ce territoire encore sauvage, coincé entre les Etats-unis et le Mexique, Llewelyn tombe sur un carnage, une hécatombe : un deal...

Lire la critique

il y a 8 ans

106 j'aime

9

No Country for Old Men
ErrolGardner
10

Non, ce monde n'est pas fait pour un vieux shériff désabusé.

Le film divise. Il y a ceux qui sont dithyrambiques, et il y a ceux qui crient à la tromperie, au simulacre de chef-d’œuvre. Je fais partie intégrante des premiers, et je le hurle sur tous les...

Lire la critique

il y a 9 ans

96 j'aime

5

No Country for Old Men
AVirgaux
7

Critique de No Country for Old Men par AVirgaux

N'ayant pas lu le livre, regarder ce film tel quel est une réelle surprise : le sujet des armes aux USA étant déjà largement traité (cf. Michael Moore) par l'exceptionnel, le choc. Ici, le cinéma...

Lire la critique

il y a 10 ans