Une critique de nous-mêmes profonde et surprenante

Avis sur Noé

Avatar Utharlok
Critique publiée par le

Cela faisait bien longtemps que je n'avais pas vu un film qui n'avait pas déjà tout dit dans la bande-annonce. En effet, il faut comprendre le film en deux parties: avant le Déluge et pendant celui-ci. La bande-annonce ne révèle que la première partie.

Ce film fait partie des rares films que je connaisse où il est impossible de sortir indemne de l’expérience. Soit on a détesté, soit on a adoré. L'extase, pour ce film, est de passer de l'un à l'autre, sans arrêt. Passer de l'énervement que nous impulsent certaines situations à l'apaisement visuel et naturel que nous offre le réalisateur. Là où tout va mal, on sent que le redressement n'est pas loin. Mais c'est sans compter une rechute brutale. On a l'impression que ce film fonctionne par cycles.
Il y a des moments durs, très durs. Je déconseille ce film aux enfants car en plus de manquer l'essentiel des messages soutenus par l’œuvre, certaines scènes sont particulièrement dures. L'espèce humaine est présentée dans tout ce qu'elle a de plus mauvais mais aussi dans tout ce qui a de meilleur en elle. Le film joue sur cette ambivalence de l'Homme: ses péchés et ses rédemptions.
Il serait long d'énumérer les messages sous-jacents ici. Ils sont légions. Sachez simplement que vous vous apprêtez à regarder une critique de vous-mêmes. Ce qui bloquera certaines personnes, c'est l'arrière-plan religieux. Mais ne vous arrêtez surtout pas à ça. Les questions sont bien plus profondes, bien plus critiques. On est loin de l'apothéose de l'ancien testament. Prenez garde néanmoins: vous plongez dans le fantastique.
Le film peut paraître un peu longuet, avec plusieurs fins, mais si vous avez accroché, prenez la peine d'apprécier l’œuvre jusqu'au bout, ne serait-ce que pour l'évolution finale des personnages.

Que dire de la prestation des acteurs? Russell Crowe est à sa place. Ce n'est pas un mauvais remake de Gladiator ou encore de Master and Commander. Non. C'est une nouvelle facette de l'acteur. Il est touchant. Son charisme d'habitude si "guerrier" est devenu paternel. Émouvant. Sans m'arrêter sur la prestation des autres acteurs principaux (car oui, Noé ne vole la vedette à personne), je dirai simplement qu'ils prennent tous pied dans ce monde qui dépérit. On entre, dans la deuxième partie du film, dans du psychologique à l'état pur. Tous les personnages s'individualisent fortement et chacun de leur choix peut s'avérer fatal.

Les paysages, les effets spéciaux, la colorimétrie,... Une claque visuelle. Le changements de plans, le passage du temps, la Création mise en images: je dois dire que j'ai été transcendé.

On nous donne toujours l'impression que l'on sait ce qu'il va se passer, que c'est du déjà vu, mais le scénario prend toujours le contre-pied. J'ai été surpris du début à la fin. Je ne peux que recommander cette œuvre à tous les amateurs du cinéma "de réflexion". Je m'avance peut-être un peu, mais si vous avez aimé "Into the Wild" ou encore "Mr Nobody", ce film est sans doute pour vous.

Bon film!
Utharlok

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 402 fois
3 apprécient

Autres actions de Utharlok Noé