Romancé certes, mais intéressant

Avis sur Nowhere Boy

Avatar Lullabycrazy
Critique publiée par le

Je m'attendais à un biopic du genre : comment se sont formés les Beatles, un peu à la manière de Killing Bono, quelque chose d'assez rapide pour expliquer l'ascension plus ou moins fulgurante des Fab Four.
J'ai donc bien été surprise.
Evidemment, on sait comment se finit l'histoire du protagoniste, mais on est loin de forcément connaître l'homme derrière le membre du groupe.
Ce film nous permet de connaître un peu mieux John Lennon, loin de l'image du hippie pacifiste à lunettes de sa fin de carrière ou du gendre-idéal-avec-la-raie-sur-le-côté de ses années Beatles.
Ca pourrait être, et c'est, l'histoire d'un ado ordinaire, avec des problèmes familiaux lourds, qui se cherche, fait son rebelle, mais qui est avant tout blessé de l'abandon de sa mère à l'âge tendre et qui se cache sous le vernis bad boy du rock'n'roller, qu'elle a le mérite de lui faire découvrir.

Les acteurs sont convaincants, Aaron Johnson loin physiquement mais plutôt crédible, Anne-Marie Duff (qui joue sa mère) bien dans son rôle de mère-copine qui n'assume pas trop ses responsabilités face à cet ado qu'elle a abandonné, Kristin Scott-Thomas (OMG elle est partout !) bien dans son rôle de tante un peu autoritaire.

Un film en résumé intéressant pour mieux connaître l'enfance de John Lennon, mais qui en dehors de ce nom fameux présente une belle histoire de famille un brin défecteuse, mais qui a la force de surmonter ces difficultés.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 300 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Lullabycrazy Nowhere Boy