Odyssée burlesque

Avis sur O'Brother

Avatar Vincent_Ruozzi
Critique publiée par le

O’Brother est une comédie. Rien de parvient à décaler la drôlerie constante instaurée par les frères Coen, pas même cette période terrible que fut la Grande Dépression. Un aspect que l’on retrouvait dans La Barbe à papa de Peter Bogdanovich. O’Brother est un pure divertissement, fort d’un casting de premier choix et d’un scénario riche librement inspiré des (més)aventures d’Ulysse dans l’Odyssée d’Homère.

Le film s’ouvre sur trois hommes en tenues rayées, enchaînés les uns aux autres, s’échappant à travers champs. Ulysses, Delmar et Pete partent à la recherche du magot d’un braquage de banque de plus d’un million de dollars. Ulysses et ses compagnons sont rapidement pris en chasse par le shérif Cooley.

Cette cavale frénétique dans un deep south caricatural donne au film un rythme complètement fou où les rencontres, plus improbables les unes que les autres, s’enchaînent à vitesse grand V. La volonté des réalisateurs et du directeur de la photographie, Roger Deakins, de supprimer les couleurs vertes du film pour les transformer en un orange brûlée a permis de donner au film cette ambiance si particulière donnant l’impression de voir une vieille carte postale usée par le temps. Une retouche qui prit onze semaines de travail à Deakins car lors du tournage, le paysage était « plus vert que l’Irlande » selon les dires de Joel Coen.

O’Brother n’est pas juste une vaste bouffonnerie. C’est une réécriture moderne et amusante d’un mythe épique. Les frères Coen réarrangent à leur manière les figures de cette épopée, que ce soit la quête d’Ulysse pour retrouver sa femme Pénélope (Penny dans le film), ou bien les obstacles, dont le Cyclope Polyphème et les sirènes, que devra surmonter nos héros modernes.

George Clooney interprète à merveille Ulysses, ce roublard sans scrupules à la dentition éclatante. Il est accompagné de John Turturro, qui campe le rôle de Pete, un râleur invétéré, et de Tim Blake Nelson qui interprète un simplet dénommé Delmar. Il ne faut pas non plus oublier les seconds rôles, dont John Goodman et Michael Badalucco, qui agissent comme des catalyseurs à l’aventure.

Le folk et le blues bercent la fuite de nos joyeux forçats. Regorgeant de références cinématographiques le film est un savant mélange de l’âge d’or hollywoodien avec le côté comédie musicale, film de gangster, et fable sociale à travers le road movie.

O’Brother est un voyage, bien souvent à pieds, tumultueux et haut en couleur à travers le Mississippi. Un Voyage sublimé par tout le génie comique et caricatural des frères Coen ainsi que par un trio d’acteurs se complétant à la perfection.

O’Brother, bien plus qu’un ersatz comique de l’Odyssée d’Homère.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 2689 fois
59 apprécient · 2 n'apprécient pas

Vincent_Ruozzi a ajouté ce film à 3 listes O'Brother

  • Films
    Cover Mon Top 100 des années 2000

    Mon Top 100 des années 2000

    Classement en fonction de ma note. Les coups de cœur en tête pour chaque note. - Top 110 des années 2010 : http://www....

  • Films
    Cover Un Coen, une anecdote

    Un Coen, une anecdote

    Joel et Ethan Coen, plus communément appelés les frères Coen, forment la plus belle équipe familiale du cinéma. Un beau palmarès...

  • Films
    Cover Le meilleur des frères Coen

    Le meilleur des frères Coen

    Avec : No Country for Old Men, Fargo, The Big Lebowski, Miller's Crossing,

Autres actions de Vincent_Ruozzi O'Brother