Bande-annonce
Affiche On l'appelle Trinita

On l'appelle Trinita

(1970)

Lo chiamavano Trinità

12345678910
Quand ?
6.2
  1. 18
  2. 40
  3. 82
  4. 166
  5. 415
  6. 822
  7. 789
  8. 349
  9. 95
  10. 48
  • 2.8K
  • 97
  • 470

Trinita et Bambino sont deux demi-frères aux physiques et caractères diamétralement opposés. L'un est longiligne et séducteur, l'autre massif et bougon. Ensemble, ils repoussent les assauts de bandits mexicains qui souhaitent attaquer une colonie de mormons.

Casting : acteurs principauxOn l'appelle Trinita
Casting complet du film On l'appelle Trinita
Match des critiques
les meilleurs avis
On l'appelle Trinita
VS
La main droite du diable.

Première collaboration dans un western spaghetti ou western fayot écrit et réalisé par le cinéaste Enzo Barboni (Les anges mangent aussi des fayots, Renegade), connu aussi plus tard sous le pseudonyme plus hollywoodien d'E.B. Clucher qui s'associe au duo légendaire italien Hill - Spencer dans un western plein de têtes à claques, de coups de poing massue et aux bruitages si caractéristiques. L'habile tireur acrobate Trinita, la main droite du diable c'est Terence Hill anciennement connu sous...

6
Avatar Jocelyn Manchec
5
Jocelyn Manchec
Des fayots chez les Mormons

Sur un script qui, dit-on, traînait dés les premières heures du spagh dans la poche de son auteur (soit 6-7 ans avant de le tourner), voici le canevas canonique de ce que sera la forme immuable des ultérieures collaborations fayoto-pugilistes du duo Spencer/Hill. Détournant la trame originelle (et Yojimbo-like) d'Une Poignée de Dollars tout en se démarquant de la violence sadique des grands modèles sergioesques (Leone, Corbucci, Sollima) au profit de "bagarres" cartoonesques, la... Lire la critique de On l'appelle Trinita

4
PostsOn l'appelle Trinita
Critiques : avis d'internautes (24)
On l'appelle Trinita
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Je me suis souvent demandé

Je me suis souvent demandé si Bud et Terence passaient leurs vacances ensemble ? Comment les imaginer dissociés ? Pouvez-vous concevoir Laurel sans Hardy ? Les Marx Brothers séparés ? Moi, j’en étais incapable. Je n’avais que onze ans. La... Lire l'avis à propos de On l'appelle Trinita

19 17
Avatar Step de Boisse
7
Step de Boisse ·
La naissance d'un nouveau genre de western spaghetti

Avant d'avoir vu cette production, je ne connaissais pas grand chose du western. Il faut dire que les seuls films que j'ai dû voir à ce moment-là étaient des films réalisés par Sergio Leone tels que Pour quelques dollars de plus ou Le Bon, la brute et le truand. Sur le coup ! Je ne savais pas... Lire la critique de On l'appelle Trinita

8 29
Avatar LeTigre
8
LeTigre ·
Critique de On l'appelle Trinita par Incertitudes

On l'appelle Trinita commence à dater : 1970 mais avec déjà un Terence Hill plus blondinet aux yeux bleus que jamais et un Bud Spencer alors peut-être pas encore aussi gros mais déjà bourru et de mauvais poil. Western spaghetti dans toute sa splendeur, écrit et réalisé par Enzo Barboni qui signera plus tard avec le duo plusieurs de leurs meilleurs films comme Deux supers-flics, Quand faut y... Lire l'avis à propos de On l'appelle Trinita

5
Avatar Incertitudes
8
Incertitudes ·
Découverte
On l'appelle Trinita (1970)

ll s'agit d'un western spaghetti le premier mettant en scène le personnage de Trinita. Ce western est une comédie burlesque. Trinita est un cowboy désœuvré, mal habillé, affamé, dilettante, toujours souriant ... il me fait penser à Charlot transposé au far west. Il forme avec son frère Bambino un couple complémentaire qui me fait penser à Laurel et Hardy. Bref les deux hommes se retrouvent et... Lire la critique de On l'appelle Trinita

6 5
Avatar greenwich
8
greenwich ·
ON L'APPELLE TRINITA de Enzo Barboni (E.B. Clucher)

Spécialiste de la série B voici la nouvelle production du "dottore" Italo Zingarelli. Avec ce film le western italien franchit les portes de la comédie italienne, que l'on pourrait appeler aussi western-bouffe. Car les bouffonneries commencent à envahir le scénario. Bagarres à mains nues homériques où tous les coups sont permis. On hésite pas non plus dans ce sous genre à roter ou péter.... Lire la critique de On l'appelle Trinita

6
Avatar littlebigxav
5
littlebigxav ·
Toutes les critiques du film On l'appelle Trinita (24)
Bande-annonce On l'appelle Trinita
Vous pourriez également aimer...