Bande-annonce
Affiche Only God Forgives

Only God Forgives

(2013)
12345678910
Quand ?
6.0
  1. 511
  2. 942
  3. 1570
  4. 2675
  5. 4041
  6. 5816
  7. 6008
  8. 3821
  9. 1468
  10. 481
  • 27K
  • 1.3K
  • 11K

À Bangkok, Julian, qui a fui la justice américaine, dirige un club de boxe thaï servant de couverture à son trafic de drogue.

Casting : acteurs principauxOnly God Forgives

Casting complet du film Only God Forgives
Match des critiques
les meilleurs avis
Only God Forgives
VS
Le langage du silence

Le cinéma est un art Visuel et Auditif. Notre cher réalisateur Danois acquiesce et nous livre une oeuvre à la facture audio-visuelle irréprochable. "Only God Forgives" rejoint "Samsara" et "The Master" sur le podium des claques esthètiques de 2013 ! Je me souviens avoir lu ou entendu que Stanley Kubrick révait de s'affranchir des dialogues dans ses films. Le cinéma étant un art de l'image et du son, la narration devait pouvoir s'articuler à travers ces deux seuls biais. Nicolas Winding Refn,...

134 11
Le Mythe

Only God Forgives est un mauvais film dans le sens ou c'est un film sans vie, il ne vise pas à cela, c'est un objet totalement lisse, poli jusqu'à ce qu'il ne reste plus que cette forme parfaite mais inerte. Néanmoins l'objet intéresse parce que derrière ses parois, c'est un lieu, un espace nouveau, qui enveloppe le spectateur. Le réalisateur est parvenu à une telle apogée dans le style et l'esthétique qu'il parvient à purifier et à élever spirituellement son idée. L'esthétique du film est... Lire la critique de Only God Forgives

41 4
Critiques : avis d'internautes (639)
Only God Forgives
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
... Et l'enfer le suivait.

Pour avoir une idée de mon expression dépitée à la sortie de ma séance de "Only god forgives", je vous invite à vous poster devant un miroir et de vous observez en train de diviser 1356, 876543 par 546. Effet assuré. Pas que le nouveau film de Nicolas Winding Refn soit mauvais, loin de là. Mais disons que l'aspect très particulier de ses oeuvres précédentes n'est rien comparé à son dernier essai.... Lire la critique de Only God Forgives

122 13
Avatar Gand-Alf
6
Gand-Alf ·
Au nom de la mère, du vice et de l'aguerri.

Ce film laisse sur une impression étrange, mêlée de déception et d’incompréhension. Une fin qui arrive trop brusquement, des personnages extrêmement énigmatiques, une ambiance malsaine et hallucinée. Et pourtant, c’est un film qui interroge, ne laisse pas indifférent et qui est, contrairement à ce que beaucoup affirment, profond et intelligent. Depuis que je l'ai vu, je n'arrête pas d'y penser.... Lire la critique de Only God Forgives

178 59
Avatar Clairette02
8
Clairette02 ·
Un piège minimaliste...

Oeuvre en somme minimaliste, Only God forgives est un film audacieux. Tout d'abord, là où l'on peut le taxer d'une mouvance hype, une BO étonnante qui ne dénature pas le récit mais l'enrobe, l'accompagne et lui confère une dimension certaine, ensuite un choix chromatique certain, à tendance rouge, qui évoque la violence, la sang et le recouvrement des autres teintes. Je ne souhaite pas... Lire l'avis à propos de Only God Forgives

38 12
Avatar Ochazuke
8
Ochazuke ·
Critique de Only God Forgives par AntoineRA

• Revu en juillet 2014 (+1 point) : Nicolas Winding Refn est un des artistes les plus brillants de notre époque. Artiste car il ne se contente pas de simplement mettre en scène, il pousse ici son esthétique à son paroxysme pour en faire une œuvre sensorielle. Avec ce style expérimental si particulier qu'il peaufine depuis Valhalla Rising et Drive, le Danois nous offre un film noir de vengeance,... Lire l'avis à propos de Only God Forgives

5
Avatar AntoineRA
8
AntoineRA ·
Découverte
Only God Forgives: une histoire de Sabres et de taille landaise.*

[SPOILER ALERT] Comme beaucoup, je l'ai longtemps attendu, et non sans impatience, ce Only God Forgives. L'une de mes plus grosses attentes d'année post-fin du monde, c'est dire. Refn m'avait scotché avec son Drive, mais aussi, dans une moindre mesure, avec Bronson, et son Tom Hardy survolté. Ou encore Valhalla Rising, sorte de trip hypnotique et contemplatif sublimé par Mads Mikkelsen. Et bien... Lire la critique de Only God Forgives

66 20
Avatar Gothic
6
Gothic ·
Toutes les critiques du film Only God Forgives (639)
Bande-annonce
Only God Forgives
Vous pourriez également aimer...