Un air de Gia vu

Avis sur Palo Alto

Avatar Phil Dela
Critique publiée par le

Dans la famille Coppola, donnez moi la nièce de l'une, la petite fille de l'autre. De sa filmographie, gardons de sa tata une passion pour la jeunesse désœuvrée et un peu paumée. Comme chez Sofia, Gia se focalise sur un univers majoritairement (exclusivement?) blanc, aisée (si ce n'est privilégié), où les considérations sociales et économiques sont absentes. L'oisiveté, le manque de perspectives enthousiasmantes et les expérimentations juvéniles constituent donc l'essentiel du récit. Nous sommes donc dans du déjà vu et ressassé, comme ici (http://www.senscritique.com/film/Virgin_Suicides/478814) ou là (http://www.senscritique.com/film/The_Bling_Ring/393350) voire même là, dans une certaine mesure (http://www.senscritique.com/livre/Moins_que_zero/266429).

Ce parti pris peut agacer. Cela dit, le cinéma de Gia mérite que l'on passe outre cette agacement qu'il inspire, et qu'on s'y attarde un peu. En effet, celle-ci décrit à merveille l'ennui adolescent, les discussions entre fille, les petites trahisons et les dynamiques de groupe, et rappelle aux trentenaires tentés par la nostalgie juvénile que cette période de la vie est assez peu enviable au fond.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 261 fois
4 apprécient

Phil Dela a ajouté ce film à 2 listes Palo Alto

Autres actions de Phil Dela Palo Alto