Affiche Plaire, aimer et courir vite

Critiques de Plaire, aimer et courir vite

Film de (2018)

« Un beau personnage, c’est un connard qu’on finit par aimer »

… cette citation n’existe pas, mais je la trouve pourtant très pertinente pour parler de ce film. Car, au-delà de toutes ses qualités, j’ai été interpellé par ses personnages : ils sont tous désagréables. Christophe Honoré s’inscrit à rebours de la règle proverbiale selon laquelle le spectateur doit éprouver de la sympathie pour les personnages qu’on lui présente. Pire, en plus de ne pas... Lire la critique de Plaire, aimer et courir vite

4
Avatar Tom Cluzeau
8
Tom Cluzeau ·

Plaire, aimer et courir vite après le temps profiter de cet amour , si court soit-il ....

Dans un prolongement cinématographique presque étonnant après «120 battements par minute» l’année dernière, Christophe Honoré plonge à son tour dans sa propre histoire pour raconter l’amour au masculin sur fond de drame, en pleine explosion de l’épidémie du SIDA dans les années 90. Mais là où Robin Campillo racontait un combat dans un film presque politique, Honoré prend le parti de la... Lire l'avis à propos de Plaire, aimer et courir vite

2
Avatar Axel Phénix
9
Axel Phénix ·

La vie, l'amour, la mort (version gay)

Ou plus exactement la version gay de Christophe Honoré, version qui, contrairement à ce que l'affiche du film laisse supposer, n'est, au bout du compte, pas si gaie que ça. Le réalisateur, à l'évidence, sait de quoi il parle et, par le biais d'une rencontre et histoire d'amour naissante quoique contrariée entre Jacques, un écrivain parisien de 35 ans (cool,... Lire la critique de Plaire, aimer et courir vite

4 4
Avatar Fleming
8
Fleming ·

Déçue

Le film Plaire, aimer et courir vite a été pour moi une immense déception. J’étais ravie que le cinéma français s’intéresse une nouvelle fois à cette cause et je m’attendais à vivre, à ressentir, à être exaltée ou au moins touchée, par le nouveau film de Christian Honoré. Laissez-moi vous dire que ce ne fut absolument pas le cas. Serait-ce moi qui aie un cœur de pierre, qui serait... Lire l'avis à propos de Plaire, aimer et courir vite

6
Avatar Piou Piou
3
Piou Piou ·

Rhapsody in blue

Je copie colle mon statut Facebook écrit à chaud (à l'instant) en rentrant du cinéma. Parce que c'est comme ça. Christophe Honoré a joué avec mon cœur pendant 2h12. Il l'a d'abord cajolé, chatouillé un peu, fait battre beaucoup, en balançant un Massive Attack d'emblée puis en filmant une scène incroyable et en deux mouvements sur un morceau du premier album de Ride. Dès lors,... Lire la critique de Plaire, aimer et courir vite

6
Avatar Krokodebil
9
Krokodebil ·

Une histoire d'amour complexe

Très bonne comédie dramatique écrite et réalisée par Christophe Honoré. Pour commencer, ce long métrage nous plonge au cœur des années 90. On sourit lorsqu’on revoit le téléphone de l’époque, les cassettes audio ou encore le minitel. De plus, ce film nous rappelle que l’amour entre deux hommes ça existe vraiment. Nos deux héros Arthur 21 ans, étudiant à Rennes et Jacques, de plusieurs... Lire l'avis à propos de Plaire, aimer et courir vite

3 3
Avatar Thierry Dupreuilh
8
Thierry Dupreuilh ·

PLAIRE, AIMER ET COURIR VITE

PLAIRE, AIMER ET COURIR VITE de Christophe Honoré avec Vincent Lacoste, Pierre Deladonchamps, Denis Podalydès et les autres ! Voici énarrée une longue histoire (2h12) pléonasme a l’appui, tartinée typiquement à la Française, verbeuse et ennuyeuse, de sida et d’amour. Certes pourquoi pas, mais et alors ? À part ça il y a des histoires d’amour atteintes de maladies rares et de maladies... Lire la critique de Plaire, aimer et courir vite

3
Avatar Tirawa
2
Tirawa ·

Comment renforcer les clichés en voulant défendre une cause.

Je suis sûr que les intentions de base de ce film étaient tout à fait nobles et louables, mais c’est un énorme échec. Résumer le film est vite fait: relations homosexuelles, Voilà. Parce que finalement, ce n’est que ça. On apprend que les gays ne peuvent s’empêcher de sauter sur le premier gay venu, qu’ils sont infidèles, mais c’est ok parce qu’ils... Lire l'avis à propos de Plaire, aimer et courir vite

9 3
Avatar Arthur_DF
3
Arthur_DF ·

Critique de Plaire, aimer et courir vite par FrankyFockers

Très beau film, je pense qu'Honoré n'avait jamais réussi à émouvoir de la sorte. Son film est beau, extrêmement bien mis en scène et interprété (le trio Lacoste / Deladonchamps / Podalydès extraordinaire) et progresse en intensité avec le temps, la dernière demi-heure étant exemplaire. Lire l'avis à propos de Plaire, aimer et courir vite

1
Avatar FrankyFockers
8
FrankyFockers ·

Critique de Plaire, aimer et courir vite par Dieu_Incroyable

Je plaide coupable, ces films consensuels où la virilité est grand absente commencent à me gonfler sérieusement. Il y a de belles choses, surtout sur la forme (bande son, quelques plans), un peu sur le fond (un homosexuel qui dit à son ex copine qu'il est toujours tombé amoureux de filles, ça fait réfléchir). Mais il y en a surtout des mauvaises, de la culture insérée dans le film avec la... Lire l'avis à propos de Plaire, aimer et courir vite

5 7
Avatar Dieu_Incroyable
5
Dieu_Incroyable ·