Affiche Plaire, aimer et courir vite

Critiques de Plaire, aimer et courir vite

Film de (2018)

Je me demande si les PD font des concours de bites

Bof, pas terrible. Mais le réalisateur m'intéresse malgré tout, même si ce n'est pas le premier film que je vois dans sa filmo qui me déçoit. Il y a de bonnes idées dans le film. Mais il ne se passe pas grand chose. Les dialogues ne sont pas vilains, à part quelques uns un peu trop longs sans trop ajouter quoi que ce soit. On se croirait un peu à une soirée, vous savez, quand il est... Lire l'avis à propos de Plaire, aimer et courir vite

Avatar Fatpooper
5
Fatpooper ·

Vivre pleinement, coûte que coûte

Balade entre des tombes amoureuses et mélancoliques, Plaire, aimer et courir vite s’inscrit dans une homosexualité en fin de vie, du moins terrifiée par cette dernière. La grande pudeur avec laquelle Christophe Honoré filme ses personnages, leurs déchirements et leurs joies, nous émeut au plus profond de notre être ; d’excellents acteurs livrent une prestation à fleur de peau,... Lire la critique de Plaire, aimer et courir vite

Avatar Fêtons_le_cinéma
8
Fêtons_le_cinéma ·

Regarder, prendre et s'en aller

On à commençais sur un générique truffaldien, modernisé et rythmé, oui j'ai souri. Bettement je me suis dit que "c'est gagné" mais c'est finalement avec regret que hors de l'histoire je suis restée. Extérieur, ai-je le droit de ne pas me sentir concernée ? Hostile au personnage de Jacques... Artificiel ou presque détestable ? D'où vient ce snobisme de metteur en scène affecté par... Lire la critique de Plaire, aimer et courir vite

Avatar Breakfastofbaya
7
Breakfastofbaya ·

Amour vite

Une belle histoire d’amour au début des années 90, au temps ou le sida ne se traitait pas encore vraiment sans issue fatale, une histoire qui en rappelle tellement d’autres, des histoires personnelles ou plus médiatisées. Une histoire d’amour ou il ne faut pas perdre de temps car il est dramatiquement compté. Musique rock et émotions fortes de la vie. J’ai tellement pensé à mon immense ami... Lire la critique de Plaire, aimer et courir vite

Avatar Franck Hernandez
8
Franck Hernandez ·

Plaire, aimer et courir vite !

J'ai beau n'avoir jamais vu un film de Christophe Honoré avant celui-ci, j'avais entendu tout et son contraire sur sa filmographie. A moi de juger maintenant... Jacques est écrivain. Il a un fils et il vit sur Paris. Arthur a 22 ans, il est étudiant et vit en Bretagne. Lorsque Jacques entre au hasard dans un cinéma, il attire le regard d'Arthur. Et ce dernier va tout de suite tombé... Lire la critique de Plaire, aimer et courir vite

Avatar David Rumeaux
8
David Rumeaux ·

Intéressant, mais assez malsain

Jacques est un écrivain trentenaire, cultivant son esprit parisianiste et son art de la séduction masculine (M. Pierre Deladonchamps). Il multiplie en effet les conquêtes de jeunes hommes, alors qu’il se sait malade du sida dont il appréhende l’évolution, alors que cette pathologie crée autant de peurs que de débats en ce début des années 1990. Malgré ses craintes pour son avenir compromis,... Lire la critique de Plaire, aimer et courir vite

Avatar Alexandre Katenidis
6
Alexandre Katenidis ·

Plaire plus qu'aimer (mais pas à moi)

[Remarques générales. Je n'ai pas envie de juger et noter des films que je n'ai vus qu'une fois, souvent avec peu de connaissance du contexte de production. Je note donc 5 par défaut, et 10 ou 1 en cas de coup de cœur ou si le film m'a particulièrement énervé. Ma « critique » liste et analyse plutôt les éléments qui m'ont (dé)plu, interpellé, fait réfléchir, ému, etc. Attention, tout ceci... Lire la critique de Plaire, aimer et courir vite

Avatar Rometach
5
Rometach ·

Un rendez-vous raté

Le film est censé se dérouler en 1993. Nous sommes au début des « années sida » : Arthur (Vincent Lacoste), étudiant à Rennes, rencontre Jacques (Pierre Deladonchamps), écrivain et auteur de théâtre, venu présenter sa pièce dans la capitale bretonne. Arthur hésite dans son choix sexuel, entre les filles (il a une copine, Nadine – Adèle Wismes) et les garçons mais il ne fait pas de doute qu’il... Lire la critique de Plaire, aimer et courir vite

Avatar Roland Comte
6
Roland Comte ·

“N’oublie pas que tu vas mourir”

L’amour pour Jacques, écrivain parisien, ne peut plus se défaire de la maladie. Quand son chemin croise celui d’Arthur, étudiant breton, il hésite : fuir ou céder à une dernière romance ? Il y a de Christophe Honoré en ce jeune homme qui se rêve cinéaste et finit par tenter sa chance dans la capitale. De même que dans la figure de cet auteur érudit, amant et père, au cœur des années... Lire l'avis à propos de Plaire, aimer et courir vite

Avatar CineFiliK
6
CineFiliK ·

Après 120BPM...

Plaire, aimer et courir vite - Christophe HONORE - FR (2018) Arthur a vingt ans et il est étudiant à Rennes. Sa vie bascule le jour où il rencontre Jacques, un écrivain qui habite à Paris avec son jeune fils. Le temps d’un été, Arthur et Jacques vont se plaire et s’aimer. Mais cet amour, Jacques sait qu’il faut le vivre vite. Mouais... Non.... Lire l'avis à propos de Plaire, aimer et courir vite

Avatar Glaucome Porte-pinces
5
Glaucome Porte-pinces ·