Pas si "Potiche" que ça

Avis sur Potiche

Avatar Joachès
Critique publiée par le

Robert Pujol (Fabrice Luchini) dirige une usine de parapluie du côté de St Amand les Eaux. Son usine se met en grève parce qu’il refuse toute les demandes de ses ouvriers. Alors qu’il a le cœur fragile il fait une attaque. Hospitalisé et obligé par son médecin à partir en croisière il laisse la direction de l’usine à sa femme Suzanne (Catherine Deneuve), la potiche. Bien que fille du fondateur de l’usine elle n’a jamais pris part à la gestion de l’usine, s’effaçant devant son maris, autoritaire et mysogine. Suzanne secondée par l’assistante de son mari (Karin Viard), qui est aussi la maîtresse de celui-ci, va redresser l’entreprise, en prenant les bonnes décisions et en se montrant humaine. Soutenue par son fils (Jérémie Rénier), dans une moindre mesure sa fille Joëlle (Judith Godrèche), elle trouve aussi appui auprès du député-maire communiste Babin, qui fût son amant vingt ans auparavant lorsqu’il était camionneur. Suzanne devenue une femme active par la force des choses se révèle et lorsque Robert rentre de sa croisière elle décide de garder son rôle de PDG grâce au système d’actions. Robert rentre chez lui dépité, mais sa fille Joëlle va lui redonner la gniac. Robert décide alors de se venger de sa femme qui a osé lui prendre sa place. Mais Suzanne se laissera t’elle faire maintenant qu’elle a découvert la liberté ?

François Ozon est un bon réalisateur, il sait s’entourer de bons décorateurs et de bons comédiens comme il l’a déjà prouvé dans 8 femmes, où il reconstituait une maison bourgeoise des années 60. Cette fois c’est la fin des années 70. Fabrice Luchini est excellent dans son rôle de PDG conservateur et autoritaire, même si la barbe ne lui va pas et que j’ai du mal à l’associer à Catherine Deneuve encore une fois excellente en bourgeoise. Judith Godrèche joue à merveille la cruche née avec une cuillère d’argent dans la bouche. Bon point aussi à Jérémie Rénier toujours juste. Karin Viard se coule très bien dans son rôle d’assistante efficace et hautaine. Quand au camarade Gérard Depardieff, il joue correctement comme à son habitude. Mais quand je l’ai vu je me suis dit qu’il avait plus besoin de jouer Obélix avec un faux ventre.

Pour finir c'est un bon film, drôle, aux décors bien reconstitués, avec des acteurs à leur place et un bon scénario. Un film qui nous rappelle le chemin parcouru par les femmes en 40 ans.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 309 fois
Aucun vote pour le moment

Joachès a ajouté ce film à 10 listes Potiche

Autres actions de Joachès Potiche