Affiche Programmé pour tuer

Programmé pour tuer

(1995)

Virtuosity

12345678910
Quand ?
4.5
  1. 30
  2. 46
  3. 87
  4. 136
  5. 109
  6. 90
  7. 34
  8. 10
  9. 1
  10. 0
  • 543
  • 8
  • 119

Le lieutenant de police Parker Barnes a jadis échoué à sauver sa femme et sa fille des griffes de Matthew Grimes, un terroriste qui avait placé un piège explosif à l'entrée de la cellule où il les détenait. Barnes a abattu Grimes, mais il a également tué de nombreuses autres personnes au cours de...

Casting : acteurs principauxProgrammé pour tuer
Casting complet du film Programmé pour tuer
Critiques : avis d'internautes (13)
Programmé pour tuer
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Critique de Programmé pour tuer par AMCHI

Je m'attendais à mieux mais c'est un honnête divertissement (à la limite du nanar tout de même) bien rythmé mais à la réalisation sans relief. Denzel Washington s'en tire correctement face à un Russell Crowe (méconnu à l'époque) qui cabotine un peu.

2 2
Avatar AMCHI
5
·
Programmé pour déranger

"Programmé pour tuer", ou de son vrai nom "Virtuosity", s'annonçait comme une belle petite série b bien de chez nous; un casting au top, un prétexte de scénario pompé sur celui de "Terminator", et un bon petit réalisateur de bonnes petites daubes, programmées pour être ratées, mais tout de même savoureuses. Le soucis, c'est que "Virtuosity" est véritablement mauvais. Ce qui choque le... Lire la critique de Programmé pour tuer

3
Avatar FloBerne
3
FloBerne ·
Découverte
Cocktail 80's version 90's (où l'inverse)

Une bonne grosse dose de Terminator 2 pour l'androïde méchant qui se régénère Une cuillère à soupe de natural born killer parce que le méchant est aussi un mélange de personnalités de 300 psychopathes (ça fait du monde là dedans). Mais en moins flippant parce que c'est un androïde... Un trait de New York 1997 pour l’implant traceur et tueur mis sur le... Lire l'avis à propos de Programmé pour tuer

Avatar Le Rêveur
4
Le Rêveur ·
Le film que l ‘ on a bien fait d’ oublier

Les années 1990 ont été une décennie paradoxale . Une des meilleures concernant le cinéma , mais aussi et cela est normal un générateur de nanars . La dernière décennie de la période 1900 a été aussi celle de la découverte par le grand public de l ‘ informatique et les débuts d ‘ internet . Une esthétique très marquée ( euphémisme ) Brett Leonard avait senti la réalité... Lire la critique de Programmé pour tuer

Avatar darklinux
1
darklinux ·
Critique by NєσLαιη

Des méfaits virtuel sur les scénarios hollywoodiens. La lutte clipeuse entre un taulard formidable (Denzel, bien sûr) et une créature virtuelle, projetée dans le monde réel (Russel Crowe, devenue star avec Gladiator). Effrayant de fausse spiritualité et de crétinerie. Lire l'avis à propos de Programmé pour tuer

Avatar NєσLαιη
1
NєσLαιη ·
Toutes les critiques du film Programmé pour tuer (13)
Vous pourriez également aimer...