Grand guignol

Avis sur Prometheus

Avatar Gritchh
Critique publiée par le

L'histoire du dernier film de Ridley Scott se déroule avant Alien, le huitième passage, son excellent 2ème film, sorti en 1979. Une compagnie privée envoie dans l'espace quelques chercheurs et quelques aventuriers paramilitaires, vers une planète identifiée comme étant à l'origine de l'humanité. En effet, des extraterrestres avec des visages de poupon à tête de porcelaine mais très costauds semblent avoir autrefois ensemencé la Terre avec leur ADN... Dès le début du film, ce cocktail Avatar + Chucky + Il était une fois la vie donne une impression de déjà vu et de mélange des genres maladroit. Deuxième problème : les personnages sont tellement caricaturaux qu'ils en sont comiques : Charlize Theron dans le rôle de la très-autoritaire-mais-frustrée chef de l'expédition, Sean Harris dans le rôle du baroudeur-punk-incontrôlable ou Logan Marshall-Green dans le rôle du scientifique-idéaliste-alcoolique. Le film est cependant sauvé par deux personnages et quelques belles scènes. D'abord Noomi Rapace, la scientifique compagne de Logan Marshall-Green, qui reprend la place de Sigourney Weaver dans le rôle de la Belle face à la Bête, et qui est au centre d'une scène d'auto-césarienne éprouvante mais absolument culte. Enfin, Michael Fassbender, l'androïde, qui reprend un peu la place de Ian Holm dans le 1er Alien, jusque dans la régurgitation du dernier repas, et qui est excellent.

Deux autres éléments, malheureusement, finissent de rendre le film décevant voire énervant : l'apparente nécessité des scènes répugnantes (mais peut-être est-ce la marque de fabrique de la série des Alien ?) et le scénario mystico-naïf-new-age qui me semble d'un autre temps, avec sa fin franchement ridicule.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 232 fois
1 apprécie

Autres actions de Gritchh Prometheus