Qui a commis la BO?

Avis sur Punch-Drunk Love, ivre d'amour

Avatar Serval1
Critique publiée par le

L'idée est originale et le point de départ alléchant. Un jeune actif martyrisé par 7 sœurs incroyablement pénibles et à la limite de l'autisme dans ses propos (répétitifs comme dans Rain Man) et son comportement (des accès de violence, une obsession pour un pudding sensé lui donner des heures d'avion gratuites, alors qu'il ne quitte jamais son travail) décide de répondre à une annonce de téléphone "rose" particulièrement suspecte, juste avant de,rencontrer une femme (Emily Watson parfaite) qui s'avère parfois étrange elle aussi. Ils sont faits pour s'entendre.
La mise en scène est intéressante, le ton décalé, parfois un peu confus mais conforme à l'esprit du héros. C'est agréable également de voir Adam Sandler dans un tel rôle. Dommage qu'il n'ait pas confirmé dans ce registre.
Alors qu'est ce qui ne va pas? Je n'aurais jamais cru dire ça un jour mais la BO est pour moi la pire jamais entendue. C'est insupportable (au point de couvrir les dialogues parfois), c'est faux (notamment sur le lieu de travail de Barry), c'est stressant et franchement épuisant au point de m'avoir empêché d’apprécier un film que beaucoup admirent. S'il y a une version sans le son, je veux bien réessayer, mais sinon, mes oreilles ont trop souffert pour donner la moyenne. Désolé. Ça vous semble incroyable de ne pas aimer un film pour ce motif? Moi aussi. Je vous invite à écouter, et peut-être que vous comprendrez ma douleur ... et ma déception.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 116 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Serval1 Punch-Drunk Love, ivre d'amour