Affiche Pusher

Critiques de Pusher

Film de (1996)

Le gangster couronné.

Porté par le minimalisme en vigueur dans les lois élitistes de la voyoucratie du 7 eme art, Nicolas Winding Refn nous livre une copie crédible et immersive. Une critique d’un mode de vie souvent fantasmé a tort. Un soupçon caricatural sur la forme, déja bien empreint d’une Bo survitaminée, on prend plaisir a appréhender chacun des enjeux, a savoir : l’argent et le mal-être. Lire la critique de Pusher

Avatar Gaetan Campos
6
Gaetan Campos ·

Tournage différent

Encore un film sur la drogue. Oui! Par contre celui là il est plus que particulier. La mise en scène, la façon de tourner, les personnages, le côté sombre et descente aux enfers sont franchement très bien fait. Çà change des grosses productions américaines ou tout est lisse... Je recommande et espère que le suivant sera a minima de la même trempe ! Lire la critique de Pusher

Avatar SZEN
7
SZEN ·

Défonce d'entrée...

PUSHER (N.W.Refn,DAN,1996,105min) Premier volet culte d'une passionnante trilogie implacable sur la drogue, hyper réaliste et extrêmement violente. N.W.Refn révolutionne le film de mafia avec sa caméra portée, rythme nerveux, éclairages épileptiques et un M.Mikkelsen halluciné.Faites le bon deal et préparez vous à un sacré shoot ! Lire l'avis à propos de Pusher

Avatar seb2046
8
seb2046 ·

Vive le danemark

Ce film est vraiment bon, mais je ne comprend pas deux chose : Tony a balancer son pote ou pas ? Le héro meurt a la fin ou alors c'est sa copine ? Sinon c'est vraiment cool, bien réalisé, fun et bien joué. Lire la critique de Pusher

Avatar John Trenda
7
John Trenda ·

Unique

Premier volet d'une trilogie culte. Oubliez le Parrain et ses personnages sans surprise. Pusher c'est plus brut, plus fou, plus animal, et quelque part plus humain. La réalisation et la bande son sont en parfaite cohérence pour créer une ambiance très particulière, qui vous fera vite oublié tous les films du genre issus notamment du cinéma américain. Lire l'avis à propos de Pusher

Avatar Erratum
10
Erratum ·

Noyade en eaux troubles

Plongée glaçante dans les bas fonds de Copenhague, filmée comme un documentaire et jouée sans filet, ce film marque le début d'une trilogie devenue depuis culte. Et ce n'est pas étonnant tant l'énergie déployée dépasse de beaucoup la fainéantise généralisée du cinéma contemporain. Lire l'avis à propos de Pusher

Avatar cioran53
8
cioran53 ·

Critique de Pusher par LeChapelierFou

Le scénario à du être pondu par une poule anorexique en fin de vie, autrement dit c'est une banale caricature du milieu de la criminalité sans profondeur qui vous laisse un mauvais gout dans la bouche. Lire la critique de Pusher

Avatar LeChapelierFou
3
LeChapelierFou ·

Critique de Pusher par klauskinski

Plongée caméra à l'épaule dans le quotidien de la pègre de Copenhague. Les petites frappes filmés sans complaisance ni jugement comme des prolétaires du crime. Le film de gangsters est encore vivant! Lire l'avis à propos de Pusher

Avatar klauskinski
7
klauskinski ·

Bon ou mauvais ?

Voilà le premier film du réalisateur de l'excellent film Drive primé au festival de Cannes, c'est-à-dire, Nicolas Winding Refn. Pour son premier film, il livre oeuvre spéciale, racontant l'histoire de la criminalité à Copenhague dans une trilogie. Pour se premier volet on suit le parcours de Frank qui est un vendeur de drogue et qui va rater un de ses coups et devoir beaucoup d'argents aux... Lire l'avis à propos de Pusher

1
Avatar Bastien Rae
6
Bastien Rae ·

Descente aux Enfers

La première fois que je me suis confrontée à l’image, au sens esthétique de Winding Refn, c’était lors d’une projection de son plus récent projet, The Neon Demon. J’y avais pressenti un certain maniaque du contrôle, en jugeant par une stabilité froide des mouvements de caméra, la sophistication des jeux de lumières et d’ombres qui ne laissèrent pas, ou du moins peu de place à l’imprévu, au... Lire l'avis à propos de Pusher

1
Avatar filleaumasculin
8
filleaumasculin ·