Mine de déterrés

Avis sur Qu'elle était verte ma vallée

Avatar Chlorophylle
Critique publiée par le

Si John Ford est surtout reconnu comme étant le maître absolu du western, il serait parfaitement injuste de mettre de côté ses autres films. D'autant plus que celui-là a cartonné aux oscars, cinq lauréats dont celui de meilleur film et meilleur réalisateur, ce n'est pas rien !

Ici, on est aux Pays de Galles, où il est raconté la vie d'une famille de mineurs au travers des yeux du petit dernier.
Bien qu'il s'est mis dans le projet très tardivement, il s'agit d'un film cent pour cent Fordien, notamment avec ces personnages qui sont tous plus camarades et inoubliables les uns que les autres, ainsi qu'à l'humanisme propre au cinéaste.

Certaines scènes sont d'une beauté hallucinante, comme celle du pasteur discutant avec Huw dans un champ de fleurs, ou encore celles où les ouvriers se mettent à chanter, ou celles où ils descendent de la mine.

Après ce film, Johnny s'en va t'en guerre dans le Pacifique et va s'y crever un œil. Heureusement pour nous, cet accident n'empiétera pas sur le reste de sa carrière, loin de là: d'autres sommets étaient attendus à l'horizon de cette belle vallée...

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 449 fois
14 apprécient

Chlorophylle a ajouté ce film à 3 listes Qu'elle était verte ma vallée

Autres actions de Chlorophylle Qu'elle était verte ma vallée