Affiche Quand passent les cigognes

Critiques de Quand passent les cigognes

Film de (1957)

Hymne à l'espoir...

Comment oublier ce petit écureuil, aux yeux amandes si attendrissants, qui nous envoûte dès le commencement du film. Comment être insensible aux mouvements de caméra d'une rare profondeur sublimés par une musique qui nous fait entrer dans un balai envoûtant. L'espoir reste l'un des maîtres mots cette œuvre profondément humaine portée par l'un des plus beaux épilogues de l'histoire du cinéma.... Lire la critique de Quand passent les cigognes

18 1
Avatar Pete_Rock
8
Pete_Rock ·

Une goutte de pondération dans l'océan de démesure

Que ce soit en termes thématiques ou esthétiques, la beauté des œuvres de Mikhail Kalatozov est renversante. La démesure est une composante essentielle de sa façon de délivrer un message, comme peuvent en attester des films comme La Lettre inachevée (surtout) et... Lire l'avis à propos de Quand passent les cigognes

12 4
Avatar Morrinson
8
Morrinson ·

L'amour digne

Dans l'inconscient des Russes aujourd'hui, la Russie, Mother Russia, fut un pays digne, une Nation grande et fière. Aussi, on peut le retrouver à travers l'oeuvre plus récente de Svetlana Alexievitch, regroupant des témoignages, et notamment des femmes russes et biélorusses pendant la Seconde Guerre mondiale (La Guerre n'a pas un visage de femme, notamment). Le soldat russe était soldat de la... Lire l'avis à propos de Quand passent les cigognes

16
Avatar Alexandre G
8
Alexandre G ·

Moineau que l'on tient, vaut mieux que cigogne que l'on voit.

Au cours des dernières années de Staline et du stalinisme, le cinéma soviétique disparut pratiquement. Le marasme économique permanent résultat de la guerre et de la glaciation de la vie quotidienne, amena les studios, autrefois prospères du pays, à fermer quasiment boutique. Après la mort de Staline en 1953, un cinéma soviétique renaissant fit peu à peu surface, et le film symbolisant le... Lire l'avis à propos de Quand passent les cigognes

10 4
Avatar Chlorophylle
9
Chlorophylle ·

La vie passionnée de Veronika

À voir ou revoir aujourd’hui Quand Passent les Cigognes, on peut être légèrement irrité par un discours du don de soi à la collectivité qui emprunte tous les détours d'une rhétorique plus ou moins subtile pour venir redresser le drame individuel. Si l'on s'attache seulement à en lire le message politique, on peut aussi y déchiffrer un volontarisme sans nuances : d’une certaine... Lire l'avis à propos de Quand passent les cigognes

8
Avatar Thaddeus
8
Thaddeus ·

La guerre sépare ceux qui s'aiment

Seul film russe à avoir obtenu, à ce jour, la palme d’or au festival de Cannes, en 1958, Quand passent les cigognes est un film tout à fait admirable, aussi bien sur le fond que sur la forme. Sur le fond, c’est une très belle histoire d’amour, qui dénonce les méfaits de la guerre, coupable de séparer ceux qui s’aiment et qui exalte les vertus patriotiques, tout en... Lire l'avis à propos de Quand passent les cigognes

9 7
Avatar Roinron
9
Roinron ·

Véronika Marche

Pour commencer, je vous oriente de ce pas vers la critique de gallu (au match), qui décrit parfaitement la construction du film, et sa puissance esthétique, notamment par le découpage en quatre types de plans qui reviennent tout au long de l'œuvre. ------------------------------------------------------------------ « Quand passent les cigognes » accroche dès les premiers plans, avec ses... Lire la critique de Quand passent les cigognes

12
Avatar Before-Sunrise
8
Before-Sunrise ·

Un film de haut vol

Me voilà un peu embêtée. Par où commencer cette critique ? Comment aborder un tel chef-d’œuvre ? Comment en parler fidèlement, sans en amoindrir la puissance ? Aucune idée. Ce film est un tel joyau, une vraie merveille, de l’art à l’état pur ; j’aurais peur de l’abîmer, par mes mots insignifiants et insuffisants. Mais il faut se lancer, alors commençons par un... Lire l'avis à propos de Quand passent les cigognes

7 4
Avatar yvelise_thbt
10
yvelise_thbt ·

Cigognes, jolis oiseaux vaisseaux des cieux...

La plus belle palme parmi les palmes, un film puissant, bouleversant, neuf de forme pour l'époque, à ranger sur la plus belle étagère de nos souvenirs de cinéma …vu et revu plusieurs fois, avec toujours la même émotion. - 1941- Moscou- Véronique et Boris s'aiment et l'URSS entre en guerre, les hommes sont sollicités... L'intrigue est assez classique sur le fond : l'amour, l'attente,... Lire l'avis à propos de Quand passent les cigognes

7 11
Avatar Juliette-Cinoche
10
Juliette-Cinoche ·

Petite Poésie

Quand les cigognes passent L'amour s'abandonne dans leur sillage Aussi loin que l'espace Et au-delà des âges. Limpide est la lumière Qui enrobe cette passion. Mais craignez le souvenir d'hier, Le martyr de l'érosion. Qu'importent les guerres, Qu'importent les orages, Les illusions de naguère Déplorent l'ultime naufrage. Je n'ai plus de larmes pour pleurer Pourtant... Lire l'avis à propos de Quand passent les cigognes

33 78
Avatar okilebo
9
okilebo ·