Affiche Rambo

Critiques de Rambo

Film de (1982)

"J'aime pas ta p'tite gueule... Du tout."

Cas de figure N°1 - Rambo ça pue, c'est un film de bourrins pour les beaufs. - Tu l'as vu ? - Le 3ème seulement... Cas de figure N°2 - Rambo ça pue, c'est un film de bourrins pour les beaufs. - Tu l'as vu ? - Non et je le materai pas. Bon... L'erreur est humaine, et il est facile de mettre tous les films d'une même saga dans le même panier. Mais combien de fois ai-je souffert ce genre de... Lire la critique de Rambo

123 5
Avatar FonkyFresh
8
FonkyFresh ·

Critique de Rambo par kwyxz

Dans l'imaginaire collectif, Rambo est associé à une grosse brute peu disposée à ressentir de quelconques sentiments d'humanité, qui massacre allègrement tout viet / russe / birman se dressant sur son passage, la faute aux calamiteux deuxième et surtout troisième épisode. Et pourtant, dans First Blood, le personnage incarné par Sylvester Stallone ne tue personne et le seul type qui meurt tombe... Lire la critique de Rambo

112 14
Avatar kwyxz
8
kwyxz ·

Long Way Home.

Maillon important dans la carrière de Sylvester Stallone, First Blood partage avec l'autre élément essentiel du mythe Sly, Rocky, une même méprise. Les personnages fictifs de Rocky Balboa et de John Rambo restent aujourd'hui encore incompris, la faute aux succès de suites détournant sans vergogne la... Lire l'avis à propos de Rambo

61 7
Avatar Gand-Alf
9
Gand-Alf ·

La chasse.

Welcome to Hope. Ses lacs, ses montagnes et Will Teasle son Shérif. Plutôt facile de faire régner l'ordre par ici, serrer des pognes et éviter les embrouilles. Par exemple, escorter cet intrus, ce vagabond qui fait tâche dans mon Eden/Ploucville. Surtout que ce pou arbore sur son plastron les oripeaux de vétéran du Vietnam, la plaie béante, symbole vivant de la défaite. Et il voudrait salir... Lire l'avis à propos de Rambo

156 45
Avatar DjeeVanCleef
9
DjeeVanCleef ·

"They drew first blood, not me"

(Attention, cette critique contient quelques spoils) Je n'avais quasiment aucun souvenir de First Blood. Je faisais partie de cette frange de la population, encore trop importante à mon goût, pour laquelle Rambo était synonyme d'hectolitres de sang, de dézingage intensif dans la jungle, de démembrage en quantités industrielles, et tout un tas d'autres joyeusetés. Mais je me souvenais tout de... Lire l'avis à propos de Rambo

46 6
Avatar Gothic
8
Gothic ·

There are no friendly civilians

[SanFelice révise ses classiques, opus 22 : http://www.senscritique.com/liste/San_Felice_revise_ses_classiques/504379 ] Revoir ce premier Rambo, ce First Blood, après avoir subi l'immonde quatrième volume de la série, c'est d'abord et avant tout se dire qu'il y a là un immense gâchis. Un gâchis... Lire l'avis à propos de Rambo

43 7
Avatar SanFelice
9
SanFelice ·

Tirez les premiers, messieurs les abrutis

Ah, Rambo. John Rambo. Nous sommes en 1983. Reagan s'est imposé, America is Back. Bientôt Hollywood offrira à l'ancien acteur devenu Premier Shériff du Monde Libre sa litanie de purges patriotiques plus ou moins réussies, à bases de Chuck Norris pulvérisant le Vietnam à lui tout seul, d'une bande de rebelle repoussant une invasion soviético-cubaine dans Aube Rouge, de pilotes au sourire... Lire l'avis à propos de Rambo

39 5
Avatar Aqualudo
8
Aqualudo ·

La mécanique fureur.

Welcome to Hope, indiquait pourtant le panneau d’entrée de la ville. Le seul Eden, c’est celui du premier plan : une étendue d’herbe ensoleillée sur laquelle des enfants jouent, du linge qui sèche dans la brise venue du lac. Une carte postale. * It's just a quiet little town. In fact you might say it's BORING. But that's the way we like it. I get... Lire la critique de Rambo

83 4
Avatar Sergent Pepper
8
Sergent Pepper ·

Traqué par les siens

De retour aux USA après avoir connu la guerre du Vietnam, le soldat John Rambo débarque dans une petite ville où on lui fait comprendre qu’il n’est pas le bienvenue. Après avoir été arrêté pour vagabondage, la police se met à le traquer alors qu’il ne demande qu’à être laissé en paix. Commence alors une redoutable chasse à l’homme. « Rambo » c’est un film sur l’Amérique qui rejette... Lire la critique de Rambo

31
Avatar Docteur_Jivago
9
Docteur_Jivago ·

Pacifiste fucking

La bonne trentaine d'année qui me séparait de ma première vision du film en avait obscurcit le souvenir pour deux raisons distinctes. D'abord parce que des suites putassières, qui prenaient le contre-pied absolu de l'esprit de l'original (à la manière d'un Alien) m'avaient après-coup fait douter du plaisir en son temps éprouvé, m'inclinant à jeter toute la saga dans le même... Lire la critique de Rambo

51 48
Avatar guyness
7
guyness ·