Une évolution incompréhensible du personnage

Avis sur Rambo II : La Mission

Avatar Elgato65
Critique publiée par le

Dire que pour le 1er Rambo, j'avais mis le double en termes de note ! Le précédent film m'avait en effet vraiment surpris en apparaissant plus comme un film d'auteur que comme un actionner. J'avais en effet l'image de la franchise Rambo comme des films d'action un peu concons avec un personnage principal invincible et qui tue à tour de bras.

En fait, l'imaginaire collectif n'a retenu que "Rambo II" pour ce personnage puisque c'est exactement c'est qu'est John Rambo dans cette suite : un personnage de surhomme, qui peut tirer à la mitrailleuse à une main (autant dire que c'est impossible IRL) et se mettre au milieu d'un champ de guerre torse nu sans qu'une seule balle ne le touche.

Comment est-on passé du personnage taiseux et torturé par le retour glacial des anciens combattants au pays à cette montagne de muscle un peu débile et qui a, cette fois-ci, décidé de n'épargner personne ? Le personnage est à des années-lumière de ce qu'il était quelques temps auparavant !

Pourtant, le scénario est signé Sylvester Stallone, ce qui assure une continuité avec le 1er, et James Cameron, un peu plus subtil habituellement.

C'est incompréhensible ... Mais alors, ce changement est-il au moins bon ? Pas vraiment. Je me suis ennuyé devant "Rambo II : La Mission". D'abord parce que les personnages sont caricaturaux. Ensuite, parce que le scénario tient sur un post-it. Enfin, parce qu'il est truffé d'aberrations.

Alors que retenir de bon ? Certains plans sont magnifiques et rappellent parfois "Apocalypse Now" et Stalonne est charismatique et confirme qu'il était l'acteur idéal pour ce rôle. C'est à peu près tout.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 214 fois
2 apprécient

Autres actions de Elgato65 Rambo II : La Mission