Pixar #13 Shit Happens

Avis sur Rebelle

Avatar KiraYagami
Critique publiée par le

Le chiffre 13 porte-t-il malheur ? J'ai toujours été un chouia superstitieux, mais il ne fait aucun doute que pour Pixar, cette 13ème création est tout sauf une réussite. J'avais vu le film à sa sortie au cinéma, je me souviens l'avoir apprécié, sans plus, je le considérais comme le moins bon film du studio après Cars 2. A la base le film devait être réalisé et écrit par Brenda Chapman, première femme à diriger un film pour le studio, sauf que des divergences créatives ont conduit à son remplacement par Mark Andrews, deux réalisateurs inexpérimentées donc, peut-être une des raisons qui font que ce film est raté. Raté pour moi en tout cas, ça reste mon point de vue, point de vue peut-être pas très populaire, après tout le film a été récompensé de l'Oscar du meilleur film d'animation en 2012, en faisant le 7ème film vainqueur du studio, pour un total de 9 nomination, sacré ratio il faut avouer.

Commençons par le commencement, le doublage dans ce film est juste catastrophique, Bérénice Bejo, que j'aime bien pourtant, est complètement à côté de la plaque. J'aimerais dire que ce problème est exclusif à la VF, mais en changeant de langue par dépit, je me suis rendu compte que le doublage original était encore pire, avec des accents surjoués jusqu'à en vomir. C'est presque la même chose pour la composition de Patrick Doyle, sans être mauvaise en elle-même, j'ai l'impression qu'elle s'efforce un peu trop à nous imposer la culture celtique au centre du film. Les accents, les décors, et la musique, au bout d'un moment il y a saturation pour moi, et pourtant j'apprécie fortement la culture celtique, je tiens à préciser. Et au delà de cette musique, il y a saturation avec les chansons, on se croirait chez Disney, et je ne dis pas ça comme un reproche envers Mickey et ses amis, les chants marchent dans bon nombre de leurs classiques, ils marchent même chez Pixar, comme « Je suis ton ami » dans Toy Story, une chanson devenue culte. Mais dans le cas de Rebelle, c'est un peu la goutte d'eau qui fais déborder le vase, ces chansons étant d'une niaiserie sans nom.

Techniquement, la performance accomplie pour les cheveux de Merida est extraordinaire, rappelant la casse tête qu'avait occasionné la fourrure de Sully dans Monstres & Cie. Le problème c'est que j'ai l'impression que l'équipe technique s'est spécifiquement concentrée là-dessus, dans Monstres & Cie la fourrure apportait une plus-value à l'histoire, à l'immersion, mais le reste était aussi beau et techniquement en avance. Ici ce n'est pas comme dans Cars 2 où le film était très beau, mais au final pas très innovant, non, je trouve carrément que Rebelle est en retard sur ce qui se faisait déjà en 2012. Et encore une fois, j'en ai quasiment rien à faire de l'aspect technique si celui-ci arrive à délivrer la marchandise ailleurs, appelons ça une petite compensation. Mais l'histoire non plus ne suis pas à mon goût.

C'est bête car le film commençait de la meilleure des manières, un film de princesse made in Pixar avec une héroïne forte qui cherche à se battre contre les codes de son époque et ne pas être forcée à vivre une vie déterminée à l'avance sans qu'elle ait son mot à dire, en bon féministe que je suis j'apprécie fortement. Malheureusement les promesses de cette superbe introduction sont vite mises à mal par la suite, le film partant fortement en c... cacahuète avec des histoires de sorcellerie et autres ours, enfin, j'ai revu le film il y a quelques mois, tout n'est plus très clair dans ma tête, alors pour l'analyse de ce qui ne va pas dans l'histoire, il faudra repasser, sachez juste que je trouve le tout beaucoup trop convenu, à un début haletant suit une histoire qui se prend plus qu'il ne le faut au sérieux, sans un recul suffisant sur elle-même, à partir de là je trouve la catastrophe dure à éviter.

Un deuxième faux pas de suite pour Pixar, mais surtout un premier vrai raté. Je savais d'avance à quoi m'attendre pour Cars 2, un film d'action visant un public assez jeune, ne disposant pas de la double lecture habituelle qu'ont en commun la majorité, sinon la totalité, des films du studio. En revanche Rebelle avait tout pour être l'interprétation par Pixar du film de princesse de Disney, en tout cas c'est comme ça que je le ressens. Un film qui bouscule les codes et inspire aussi bien petits que grands. Ce ne sera pas pour cette fois, seuls les petits ont eu l'air d'être ressortis satisfaits du film, tant mieux pour eux, je ne trouve pas non plus que le film les abrutira comme les Minions ont pu le faire cette année, il faut juste faire la part des choses, Rebelle est le seul Pixar que je n'ai pas aimé, mais après 12 films frôlant quasiment tous l'excellence, qui suis-je pour leur reprocher quoi que ce soit ?

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 141 fois
1 apprécie

KiraYagami a ajouté ce film d'animation à 5 listes Rebelle

Autres actions de KiraYagami Rebelle