Knorr, j'adore!

Avis sur Regression

Avatar FredFred Fred
Critique publiée par le

Une histoire sordide de viol incestueux dans un coin paumé du fin fond des Etats-Unis de 1990. Mais pas que!

Autant dire que si vous cherchez un film gore ou bien qui fait peur à la Sinister, vous serez déçu par Regression. Je pense que certaines notes mitigées s'expliquent notamment par cette erreur sur la marchandise

Ce film est en fait une enquête policière sous fond de croyance religieuse, de superstitions et d'atmosphère paranoïaque. L'angoisse est diffuse et l'enquête ressemble à un labyrinthe dans lequel se débat Ethan Hawke, bien déterminé à protéger la pauvre Emma Watson envers et contre tout.

Un thriller bien sympa et bien plus profond qu'il n'y parait, mais je préfère continuer la critique sous le couvert du spoiler, à ne surtout pas lire si vous n'avez pas vu le film

j'avais pour ma part compris très rapidement que Emma Watson était une mythomane et que rien ne tenait dans cette histoire. Cependant, j'ai apprécié comment le film était mené, la manière dont son auteur nous laisse des indices un peu partout, jusqu'au sachet de soupe avec la vieille dame qui dit "chut". Et malgré tout, on se demande s'il s'agit bien de la bonne piste... Ethan Hawke ne voit finalement que ce qui ne souhaite voir, l'impression qu'il est en face d'un vaste réseau (syndrome Outreau). Le prêtre, ne raisonne qu'en vertu de sa croyance de Dieu (et du diable), le psychologue ne s'accroche qu'à sa science à laquelle il croit par dessus tout. Tout ce beau monde est renforcé par ce qu'ils lisent et entendent (reportages sur les rites satanistes à longueur de journée) et par leurs peurs primaires qui se transforment en obsession. Et la belle Emma Watson joue avec tous les protagonistes....

Ce film décrit fort bien comment on crée une rumeur, une légende urbaine, une théorie du complot et une hystérie de masse. Il est sur ce point très finement mené, le réalisateur n'étant pas avare d'indices tout au long de l'histoire nous montrant la vérité, vérité dont il est cependant très difficile de ne pas se détourner.

Finalement, c'est le gros flic du début le plus fin dans l'affaire en disant "j'ai lu le bouquin sur le satanisme, c'est des fadaises". Bah oui, bien vu!

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 2078 fois
2 apprécient

Autres actions de FredFred Fred Regression