Bande-annonce
Affiche Répulsion

Répulsion

(1965)

Repulsion

12345678910
Quand ?
7.2
  1. 13
  2. 11
  3. 37
  4. 100
  5. 221
  6. 442
  7. 1021
  8. 927
  9. 357
  10. 122
  • 3.3K
  • 257
  • 2.9K

Carol se retrouve seule chez elle quand sa soeur part en vacances. Mais ses angoisses du passé vont l'encercler et elle va tomber dans la folie.

Casting : acteurs principauxRépulsion

Casting complet du film Répulsion
Match des critiques
les meilleurs avis
Répulsion
VS
Critique de Répulsion par Vazkeizh

Répulsion, ou le symbole d'une époque bénie où Roman Polanski tournait en roue libre et commençait à joyeusement parsemer ses films d'éléments qui feraient sa renommée. Il y a l'appartement tragique, il y a la paranoïa, il y a la folie intérieure, y verrions-nous même une incursion dans le monde du Malin ? La répulsion en question, c'est le dégout d'une femme pour les avances libidineuses des hommes qui ne comprennent rien à elle, en fait ils ne comprennent rien à rien. C'est une femme...

28 1
Critique de Répulsion par MathieuM

mouais. De belles images, des cadrages audacieux, une utilisation maline de la profondeur de champ, mais une Catherine Deneuve certes utilisée à contre-emploi et de manière très surprenante, mais malheureusement bovine. C'est dingue comme son regard peut-être éteint, même quand elle sourit. Et puis elle est agaçante. Pas une seule seconde je ne me suis intéressé à son cas, à ses psychoses, ses refoulements. C'est un peu embarrassant quand on sait que le film ne tourne qu'autour d'elle. Le... Lire la critique de Répulsion

10 3

PostsRépulsion

Vous avez une anecdote, une vidéo/photo ou une simple question sur ce film ?
Critiques : avis d'internautes (63)
Répulsion
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
La jeune fille et la mort

Deuxième long-métrage de Roman Polanski, le premier en langue anglaise, "Repulsion" décrit la lente et inexorable dégradation psychologique d'une jeune femme en proie à la frustration sexuelle. Si la première demi-heure de film est formidable, la déception vient du fait que le synopsis fait office de scénario, si bien que "Repulsion" s'apparente à un exercice de style inspiré et... Lire la critique de Répulsion

3 3
Avatar Val_Cancun
6
Val_Cancun ·
Découverte
Le silence des linteaux.

Le premier quart de Répulsion marque une parenté inattendue mais très forte avec Un homme qui dort de Perec, dont le livre sort l’année suivante et le film bien plus tard, en 74. L’acuité de ces scènes d’intérieur, la contemplation maladive d’un appartement banal et... Lire l'avis à propos de Répulsion

58 8
Avatar Sergent Pepper
8
Sergent Pepper ·
La grande Catherine

Répulsion ou le film qui m’aura fait aimer, admirer même, Catherine Deneuve, actrice qui jusqu’à présent me laissait au mieux indifférente et qui dans certains cas m’agaçait plutôt. Mais ici je m’incline devant la prestation de la jeune-fille de 23 ans qu’elle était alors et qui m’a transporté avec elle dans cette immersion incroyable dans un esprit sombrant dans la folie. Répulsion ou le film... Lire l'avis à propos de Répulsion

51 7
Avatar Pravda
10
Pravda ·
Etrangement repoussant

Décidément, j'ai l'impression qu'entre Polanski et moi, ce ne sera jamais simple. Autant, dans le genre malsain, j'avais beaucoup aimé "Le locataire", autant "Répulsion" m'a laissé le sentiment d'une oeuvre un peu creuse et sans but. Le malaise de l'héroïne est si opaque que j'ai eu bien du mal à me sentir concerné (et c'est peut-être mieux comme ça à vrai dire, quand on sait ce qui arrive aux... Lire l'avis à propos de Répulsion

21
Avatar Psychedeclic
5
Psychedeclic ·
Chronique d'une descente aux enfers

"Répulsion" c'est la chronique "ordinaire" d'une descente aux enfers. Roman Polanski ne joue pas avec nos nerfs, il nous montre de façon clinique le basculement de son héroïne dans la schizophrénie pure. Sa mise en scène émerveille. Sa caméra souvent au plus près de Carol (Catherine Deneuve) et scrute, dans un premier temps, chacun de ses gestes et regards, y compris les plus imperceptibles.... Lire l'avis à propos de Répulsion

13 1
Avatar Guillaume Rouleau
9
Guillaume Rouleau ·
Toutes les critiques du film Répulsion (63)
Bande-annonce
Répulsion
Vous pourriez également aimer...