Bande-annonce
Affiche Réveil dans la terreur

Réveil dans la terreur

(1971)

Wake in Fright

12345678910
Quand ?
7.7
  1. 9
  2. 8
  3. 12
  4. 27
  5. 57
  6. 184
  7. 570
  8. 887
  9. 317
  10. 84
  • 2.2K
  • 319
  • 3.9K

John Grant, un jeune instituteur, fait escale dans une petite ville minière de Bundayabba avant de partir en vacances à Sydney. Le soir, il joue son argent et se soûle. Ce qui devait être l'affaire d'une nuit s'étend sur plusieurs jours...

Casting : acteurs principauxRéveil dans la terreur
Casting complet du film Réveil dans la terreur
Match des critiques
les meilleurs avis
Réveil dans la terreur
VS
Yabba the hunt

Un des plus brillants types avec qui j’ai bossé m’a souvent répété qu’il ne fallait jamais être redevable de personne. Jamais. Le moindre petit service accepté devant, presqu’à coup sûr, impliquer une contre-partie à venir, la chose constitue le plus court chemin vers la dépendance ou la corruption. Ce conseil professionnel peut s’étendre, bien entendu, à la vie de tous les jours Refuser les petits coups de main entre faux-amis nécessite d’accepter de se rendre la vie un peu moins facile....

100 26
Papa, on part faire une promenade !

Janet C'est pas une putain mais heureusement qu'elle est la pour vidanger la fine équipe d'alcoolique ! Les Mecs sont tellement saouls et abrutis qu'ils s'entretueraient si Mme Hynes n'offrait pas un peu de sa personne . Bref, je sors de la salle et ce sentiment de déception, qui m'a accompagné tout le film, ne me quitte pas ( mais j'ai envie qu'il me quitte hein! ). Je me dis merde John,quand on voit le petit canon en maillot rouge qui t'attend a Sydney, pourquoi ne gruge tu pas le train, ou... Lire l'avis à propos de Réveil dans la terreur

5 1
Critiques : avis d'internautes (65)
Réveil dans la terreur
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
" All the little devils are proud of hell "

Le désert, la poussière, le ciel bleu à perte de vue, des rails, deux petites baraques et une construction de planches bringuebalantes faisant office de gare : bienvenue dans le fin fond de la cambrousse australienne. John Grant est professeur dans une petite école d’une seule et unique classe (baraque n°1) dans la charmante ville de Tiboonda. C’est le dernier jour avant les vacances de noël, la... Lire l'avis à propos de Réveil dans la terreur

5
Avatar Clode
9
Clode ·
Découverte
Wake in Fright - Bienvenue en Australie

Wake in Fright ou Outback (titres d'origine) est un film australo-américain réalisé par Ted Kotcheff en 1971, adapté de la nouvelle éponyme de Kenneth Cook. Onze ans avant le premier (et seul bon) volet de la quadrilogie Rambo qui lui ouvrira les portes de Hollywood, le réalisateur canadien proposait un récit aussi ahurissant que dérangeant centré sur l'outback australien. Une œuvre dont... Lire l'avis à propos de Réveil dans la terreur

73 24
Avatar Morrinson
9
Morrinson ·
À boire y gêne

Une bien belle ressortie pour tout fan de film culte, une oeuvre coup de poing, esthétique, organique et viscérale, jusque là mise à l'écart avant tout à cause de son passage de torture animale on ne peut plus explicite et très perturbant puisqu'il s'agit d'une véritable chasse aux kangourous en forme d'extermination sans appel. L'odeur d'un "Cannibal Holocaust" ou d'un "Calamity of snakes"... Lire la critique de Réveil dans la terreur

47 10
Avatar drélium
8
drélium ·
Very mad trip

Avant même de se pencher plus avant sur ses abîmes, Wake in Fright a tout pour séduire : un long sommeil depuis sa sortie, une aura de film sans concession, des scènes réelles de massacre de kangourous et une plongée dans les bas-fonds de la nature humaine, entre biture, baston et canicule. Le propos est universel : à l’écart du monde git l’homme primal, et... Lire la critique de Réveil dans la terreur

60 4
Avatar Sergent Pepper
8
Sergent Pepper ·
The Beer Hunter

De ces années 70 un peu folles, provocantes, irrévérencieuses, scabreuses, Wake in Fright en possède en toutes les caractéristiques et on serait même tenté de le comparer à des films qui n'existent pas encore mais dont la filiation paraît évidente. On pense à Délivrance, bien sûr, puisqu'on y retrouve la même volonté de sonder la noirceur de... Lire l'avis à propos de Réveil dans la terreur

32 8
Avatar Kalopani
8
Kalopani ·
Toutes les critiques du film Réveil dans la terreur (65)
Bande-annonce Réveil dans la terreur
Vous pourriez également aimer...