Amelien Poulie

Avis sur Rosalie Blum

Avatar Pom_Pom_Galli
Critique publiée par le

En voyant le début de Rosalie Blum, j'avais l'impression d'avoir déjà vu ce film 100 fois. Cette petite comédie légère, française avec un anti-héros qui nous raconte sa petite vie de manière ultra-démonstrative... Il faut dire que le film ne brille pas par son originalité. Tant du point de vue de la mise en scène que du développement de personnages assez clichés. Le tanguy à la vie chiante, l'ado rebelle artiste, la vieille fille un peu triste... On pense un peu à Amelie Poulain dans le ton utilisé... Mais avec 10 mois de talent.

La seul "originalité" de Rosalie Blum, c'est sa narration à trois voix. La première, celle de Kyan Khojandi nous fait découvrir la vie puis la rencontre de ce coiffeur chauve avec la fameuse Rosalie Blum. Ce premier que l'on imagine fou amoureux, va entreprendre de la suivre, de fouiller ses poubelles et de faire tout un tas d'autres choses un peu creepy pour en apprendre plus sur sa dulcinée. La seconde partie de film suit une l'ado rebelle artiste que l'on a rapidement croisé dans la première partie. Cette partie est de loin la plus intéressante puisqu'elle se déroule en parallèle de la première partie et nous apporte des explications sur quelques événements aussi furtifs, qu'étranges qui nous avait interloqué dans la première moitié. Enfin la troisième est plus anecdotique. Elle suit Rosalie Blum et se contente de résoudre les quelques mystère restant sur sa vie en utilisant paresseusement la voie-off de cette dernière.

Ce film est plein de défaut, que l'on pourrait expliquer par l’inexpérience du réalisateur. Le manque d'originalité et les clichés déjà évoqués, mais aussi les dialogues qui semblent tout droit sortit d'une pub pour assurance, le jeu des acteurs peu convainquant ainsi que quelques incohérences scénaristiques. Mais malgré cela, le film se laisse néanmoins regarder et on esquisse parfois un sourire devant quelques seconds rôles croustillants (le coloc' en tête). Si bien que dans un acte d'une infinie bonté, je m’apprêtais à donner la moyenne à ce film.

Mais la dernière scène du film m'oblige à revoir mon jugement.

A la fin, j'étais ravi de voir que Julien Rappeneau ne nous proposait pas la fin à laquelle on s'était préparé pendant tout le film. Plutôt que de finir au lit avec Rosalie Blum, Kyan Khojandi choisi finalement l'ado rebelle ! Un petit coup de théâtre qui vient un peu de nul part, mais qui à le mérite d'exister. Mais du coup, si Kyan Khojandi n'était pas amoureux de Rosalie Blum, pourquoi s'est-il mit en tête de la suivre ? Et bien pour expliquer cela, Julien Rappeneau fait appelle un à flash-back, nous montrant le petit Kyan se faire engueuler pas sa mère, au moment même ou la jeune Rosalie passe à la télé après avoir été condamné pour cambriolage. Je ne suis pas expert en psychanalyse, mais faire d'une personne une obsession à cause d'un souvenir aussi anecdotique, me semble un peu capilo-tracté ! Les twists finals c'est bien quand ils sont crédibles. La c'est juste du foutage de gueule.

Dommage... Ce film aurait pu avoir la moyenne.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 597 fois
5 apprécient

Autres actions de Pom_Pom_Galli Rosalie Blum