POLICES PARALLÈLES de Sergio Martino

Avis sur Rue de la violence

Avatar littlebigxav
Critique publiée par le

1973 la vague du filon poliziottesco est à son firmament avant que les parodies de ce sous genre policier typiquement italien ne s’en empare et qu’une fois de plus après le péplum, le western italien celui-ci finisse surexploité et massacré aux oubliettes!
Sergio Martino fait avec ses moyens. Il n’a pas les capacités d’un Fernando Di Leo capable d’élever ses films au-delà du simple spectacle.
Pourtant on sent que le scénariste Ernesto Gastaldi a des velléités pour passer un message. Du genre : Attention les forces de l’ordre italiennes de ces années de plomb sont tentées par les sirènes de l’Etat autoritaire et peuvent être à la manœuvre pour favoriser un coup d’Etat notamment en organisant la stratégie de la tension par le terrorisme mais aussi par le grand banditisme et ses actes violents qui déstabilisent la démocratie.
Message repris trois ans plus tard avec plus de bonheur par Francesco Rosi dans le somptueux « Cadavres exquis » (« Cadaveri eccelenti« ) (1976).
Le film de Sergio Martino a bien du mal à se démarquer des productions du filon poliziottesco qui l’ont précédé. Pourtant les ingrédients y sont : de la violence quasi gratuite de la part des méchants, des poursuites en voitures dans les rues de la ville, un flic aussi violent que ceux qu’il pourchasse... Lire la suite sur www.rueducine.com
POLICES PARALLÈLES

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 188 fois
1 apprécie · 1 n'apprécie pas

littlebigxav a ajouté ce film à 3 listes Rue de la violence

Autres actions de littlebigxav Rue de la violence