Affiche Saint Ange

Critiques de Saint Ange

Film de (2004)

Critique de Saint Ange par Zogarok

Pascal Laugier doit le lancement de sa carrière à Christophe Gans, le réalisateur de Crying Freeman ayant été interpellé par certains de ses courts-métrages. Il le charge du making-off de son Pacte des Loups, thriller au XVIIIe et très grand succès commercial. La contribution de Laugier est relevée et il peut alors se permettre son premier long-métrage,... Lire l'avis à propos de Saint Ange

6
Avatar Zogarok
6
Zogarok ·

Critique de Saint Ange par Jérôme Richenauer

Il ne me restait qu'un seul film à voir de Laugier, et voilà qui est fait. France, 1958. Une jeune fille enceinte, Anne, est embauchée pour faire un grand nettoyage dans un orphelinat vétuste devant suite à la mort d'un jeune garçon. Mais elle ne sera pas toute seule, restera aussi Helekna, y travaillant depuis 20 ans, et Judith, une orpheline apparemment folle et sous traitement. Mais au... Lire la critique de Saint Ange

2
Avatar Jérôme Richenauer
6
Jérôme Richenauer ·

Manque de ryhtme

Le début avec son atmosphère inquiétante est très attirante mais rapidement Saint Ange devient lassant car si la mise en scène est très belle et soignée par contre le scénario est vide, il ne se passe quasiment rien. Saint Ange avait tout les atouts pour devenir un bon film fantastique mais dans un style similaire j'ai préféré Lire l'avis à propos de Saint Ange

3
Avatar AMCHI
3
AMCHI ·

Critique de Saint Ange par Truman-

Saint Ange est l'exemple parfait du film d'horreur très simple qui aurait pu être efficace s'il était bien exploité . Car ici on se retrouve tout de même avec un cadre parfait pour le genre, un orphelinat . Pourtant bien qu'il y ai de bonnes idées, une réalisation correct, un orphelinat qui aurait pu faire flipper et même une actrice principale très correct, dans le fond il n'y a rien a se... Lire la critique de Saint Ange

6
Avatar Truman-
4
Truman- ·

Critique de Saint Ange par Mickaël Barbato

1958, Saint-Ange est un orphelinat qui a connu les horreurs de la guerre. Sur le point de fermer ses portes après la mort d'un enfant, le lieu se vide de ses enfants. Il n'y reste plus qu'Helenka, la gouvernante, Judith, orpheline adulte et timbrée, et Anna, fraîchement arrivée pour assurer le ménage. Très vite, cette dernière se rend compte que quelqu'un, ou quelque chose, semble hanter la... Lire l'avis à propos de Saint Ange

4 1
Avatar Mickaël Barbato
2
Mickaël Barbato ·

Enième histoire d'orphelinat hanté

En 1958 une jeune fille enceinte au passé vraisemblablement traumatisé se retrouve femme de ménage dans l’orphelinat Saint-Ange, insalubre et délabré, qui ferme ses portes et évacue ses enfants suite à la mort accidentelle de l’un d’eux. En compagnie de la gouvernante qui y travaille depuis plus de 20 ans et d’une autre jeune fille dérangée, elles doivent le garder et l’entretenir avant sa... Lire la critique de Saint Ange

2
Avatar etiosoko
2
etiosoko ·

Critique de Saint Ange par Poulpix

Un de ces films qui montre tout le potentiel qu'ont les réalisateurs français dans une mise en scène horrifique, avec son ambiance au poil et ses images délicieusement ténébreuses, mais qui s'égare dans les méandres d'une drama-psychologie inopportune, prétentieuse et ridicule (quel twist final lamentable!). Que de gachis, une nouvelle fois! Lire l'avis à propos de Saint Ange

2
Avatar Poulpix
3
Poulpix ·

Chez Casto y'a tout c'qui faut !!

Premier film entièrement produit par Castorama et Leroy Merlin. Tout pour le bricolage, surtout pour le bruitage de plomberie rouillée qui fait sursauter, sauf au bout de 30 minutes en boucle. Un des pires films vus au cinéma. Lire la critique de Saint Ange

4 1
Avatar Before-Sunrise
1
Before-Sunrise ·

Critique de Saint Ange par hopkins

Un film fantastique très esthétique, avec de bons acteurs et une image très propre. Le drame est très subjectif et aborde des thémes comme l'accouchement. Les interprétations restent très ouvertes. Il y a beaucoups d'inconscient dans le films, et c'est ce qui lui donne son intérêt. L'action est relativement lente, mais très progressive la musique viens étayer les scènes de façon très... Lire l'avis à propos de Saint Ange

Avatar hopkins
6
hopkins ·

Critique de Saint Ange par l'homme grenouille

Voir de l'épouvante à la française, ça me fait plaisir. Le problème, c'est que ce "Saint-Ange" se résume seulement à une photographie faite d'ombres et de contraste et à quelques jumpscares de-ci de-là. Le travail scénaristique est réduit à néant, n'enfile que des clichés auquel il ne parvient pas à donner de l'épaisseur. C'est dommage, car l'épouvante, ce n'est pas que d'adoption de quelques... Lire la critique de Saint Ange

Avatar l'homme grenouille
2
l'homme grenouille ·