Avis sur

Santiago, Italia par H. Mattias

Avatar H. Mattias
Critique publiée par le

Un documentaire de Moretti qui semble parler de la situation politique au Chili dans les années 70, mais qui en réalité, par une construction en entonnoir d'une subtilité discutable, se concentre sur la résistance au coup d'Etat militaire, puis sur la partie de cette résistance qui s'est réfugiée dans l'ambassade d'Italie et a vécu le reste de sa vie dans ce pays. Ce sont les témoignages de ces résistants qui composent presque 100% du film, ponctué de quelques rares images d'archives. Le documentaire est très instructif pour ceux qui, comme moi, ne connaissent rien à l'histoire du Chili. Il est très touchant quand on connaît la filmographie de Moretti et son rapport ambivalent à la fonction politique du cinéma, entre engagement à gauche et sentiment d'impuissance. Par contre, on peut regretter que la partialité assumée du réalisateur l'empêche de dresser un tableau plus ample du Chili et notamment de donner la parole aux opposants au communisme (sauf deux militaires qu'on ne peut que condamner, mais rien n'est dit sur les raisons pour lesquelles une partie de la population a applaudi le coup d'Etat, ce qui m'aurait intéressé aussi). Sur le plan cinématographique, malgré ses vertus pédagogiques et son art plutôt habile du montage, le film repose sur une enfilade de témoignages face caméra qui peut provoquer une certaine lassitude, malgré la profonde humanité qui s'en dégage.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 11 fois
Aucun vote pour le moment

H. Mattias a ajouté ce documentaire à 2 listes Santiago, Italia

  • Films
    Cover Cinéma italien

    Cinéma italien

    Du plus récent au plus ancien. Films vus uniquement, mais conseils bienvenus! Cinéma allemand et autrichien: https://www....

  • Films
    Cover Films 2019 (avec avis)

    Films 2019 (avec avis)

    Top 10 découvertes de l’année : 1. La Fièvre dans le sang (1961) 9/10 2. La Foule (1928) 9/10 3. Tous les autres s'appellent Ali...

Autres actions de H. Mattias Santiago, Italia