Crier au loup

Avis sur Sauvage

Avatar 6nezfil
Critique publiée par le

Ania, célibataire, se morfond dans un travail de bureau sans intérêt. Un jour, elle aperçoit un loup à la lisière d'un parc. Elle n'a de cesse de vouloir le revoir. Si l'enchaînement des situations du film l'apparente plutôt à une fable, dans le sens où le scénario ne peut être crédible, la veine ultra réaliste dans laquelle le traite la réalisatrice rend l'entreprise naturelle si tant est que l'on puisse employer un tel qualificatif. Alors que son héroïne délaisse toute attache sociale, obsédée par un loup au point de le kidnapper et de tenter de l'apprivoiser, le film peut être vu comme un retour à l'animalité par opposition à une vie normée faite de contingences absurdes et d'hypocrisie. Nicolette Kreblitz, superbement aidée par une actrice incroyable, Lilith Stangenberg, ne signe aucun compromis et va jusqu'au bout de sa logique, quitte à choquer dans deux ou trois scènes "limite". Cette nouvelle version du Petit chaperon rouge, ou encore cette inversion de L'enfant sauvage est extrêmement brillante et suffocante.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 402 fois
4 apprécient · 2 n'apprécient pas

Autres actions de 6nezfil Sauvage