Donnez-lui ma peau

Avis sur Section spéciale

Avatar Docteur_Jivago
Critique publiée par le

Alors que l'Allemagne nazie lance une offensive contre l'URSS, les communistes rejoignent la résistance et, lorsqu'un jeune militant abat un militaire allemand, le gouvernement de Vichy décide d'organiser des "procès" pour éviter les représailles allemandes.

Après s'être lancé dans des films dénonçant le totalitarisme et ce qu'il s'y cache derrière, Costa-Gavras s'intéresse à la France sous le régime de Vichy. Plus précisément, ce sont les liens entre la justice et le gouvernement et il met en avant comment il n'avait rien à envier aux dictatures et organisait des mascarades en guise de procès, là où le sort de l'accusé est bien évidemment connu d'avance. C'est cette section spéciale, créée après l'attentat du métro Barbès, qui permettait de juger sans recours ceux qui gênent (communistes, juifs, résistants etc).

Comme dans ses films politiques précédents, Costa-Gavras évite tout manichéisme et/ou lourdeur et démontre une certaine justesse et intelligence dans le traitement de ses thématiques. Il prend son temps pour les développer et montrer l'empressement et la façon de faire des magistrats suite à cet attentat. Tout en mettant en place un climat de peur, il mène plusieurs réflexions, notamment morales, qui n'ont rien perdu de leurs pertinences aujourd'hui. Il donne une grande importance au côté réaliste de l'oeuvre et signe une mise en scène sobre permettant de mieux nous immerger au coeur de cette mascarade.

Tout le long passionnant, il étudie minutieusement la collaboration sous le régime de Vichy et comment certains vont, ou non, y participer, souvent avec l'impression de ne s'engager dans aucun des camps. Son utilisation des flash-back est bonne, permettant notamment de mettre en avant le passé de certains personnages tandis que les interprétations sont excellentes, chacun des acteurs sachant se cacher derrière son personnage et participant au côté réaliste de l'oeuvre. D'ailleurs, le film se conclut avec une phrase rappelant que la majorité des magistrats ayant participé à cela n'ont jamais été inquiété, même après la libération...

S'attaquant au régime de Vichy, Costa-Gavras démontre une nouvelle fois toute son intelligence et sa justesse pour aborder les rouages des dictatures. Un film puissant et effrayant qui n'a rien perdu de sa portée aujourd'hui et dont plusieurs thématiques sont encore d'actualité...

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 683 fois
17 apprécient

Docteur_Jivago a ajouté ce film à 4 listes Section spéciale

Autres actions de Docteur_Jivago Section spéciale