Bande-annonce
Affiche Seul contre tous

Seul contre tous

(1999)
12345678910
Quand ?
7.3
  1. 55
  2. 51
  3. 74
  4. 110
  5. 302
  6. 690
  7. 1531
  8. 1549
  9. 824
  10. 324
  • 5.5K
  • 547
  • 4.1K

1980. Sorti de prison, et après avoir abandonné sa fille, un ex-boucher décide de remettre les compteurs à zéro et de redémarrer sa vie.

Casting : acteurs principauxSeul contre tous

Casting complet du film Seul contre tous
Match des critiques
les meilleurs avis
Seul contre tous
VS
Confessions intimes d'une misérable bite.

Refusé par toutes les chaînes de télévision, Seul contre tous, premier long-métrage de Gaspar Noé, aura mis cinq ans à voir le jour, le cinéaste ayant dû financer le film de sa poche. Un sacrifice payant, le film raflant une succession de prix dans de nombreux festivals et gagnant au fil des années le statut d'oeuvre culte. Suite du moyen-métrage Carne tourné en 1991, Seul contre tous nous plonge à nouveau dans la psyché de son personnage...

36 2
Avatar Mr_Lundegaard
5
Mr_Lundegaard
Belle France

Voici donc le fameux "Seul contre tous", complexe vous avez dit complexe. En effet il est difficile de ne pas penser à "Taxi driver", tant dans l'esthétique du film, et ses tons mélangeant la crasse, la froideur, cette voix off de notre très cher boucher, qui par ailleurs est un excellent acteur, et finalement le scénario d'une manière générale, cette histoire d'une descente aux enfers, d'une personnalité complexe se recroquevillant sur elle même et trouvant toutes les justifications de sa... Lire l'avis à propos de Seul contre tous

9 1

PostsSeul contre tous

Critiques : avis d'internautes (93)
Seul contre tous
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Un batôn de dynamite enfoncé à sec dans le cul de la morale française

En matière de film glauque et sordide, je crois que jamais personne n'est allé aussi loin que Noé avec Seul Contre Tous, son tout premier long, qui est en fait la suite directe de Carne sorti en 91. On reprend donc les choses là ou on les a laissées : à sa sortie de prison, un ancien boucher chevalin dont on ignore le nom décide de reprendre sa vie en main et de partir sur Paris. Toujours... Lire l'avis à propos de Seul contre tous

77 8
Avatar LeChiendeSinope
8
LeChiendeSinope ·
la Boucherie de Noé

Meurtre, prostitution, inceste, racisme, homophobie, misère, Gaspar Noé se fiche de la morale, la sienne est tranchante comme le hachoir d'un boucher. C'est d'ailleurs autour de la question de cette morale que débute Seul contre tous, premier long-métrage de Gaspar Noé qui fait suite à Carne, moyen-métrage racontant l'histoire d'un boucher (Philippe Nahon) envoyé en... Lire la critique de Seul contre tous

5 7
Avatar DoctorSmoke
9
DoctorSmoke ·
Découverte
Voyage au bout de l'enfer.

Après ses joyeuses aventures passées, le Boucher sort de prison. Toujours la même chanson mais en pire. La bête est malade et déverse sa bile, creuse le sillon de la haine ordinaire, crachant son aversion des Hommes, son dégoût du monde, dans un long monologue nauséeux, sorte de poème malsain, logorrhée hypnotique où sa paranoïa, sa misère, son échec sont si prégnants que moi, je l'ai pris en... Lire l'avis à propos de Seul contre tous

75 19
Avatar DjeeVanCleef
10
DjeeVanCleef ·
Jusqu'au bout du désespoir

Seul contre tous est la suite directe de Carne et commence là où le court métrage s'était arrêté. On reprend le même décor, le même personnage, le même thème, ce portrait d'un beauf convaincu que le monde entier s'est ligué contre lui et que seule la violence pourra "lui rendre sa dignité". Portrait aussi d'un monde où la morale n'existe plus. Hélas, ce qui fonctionnait plutôt bien dans un... Lire l'avis à propos de Seul contre tous

25 1
Avatar SanFelice
5
SanFelice ·
On est seul, on vit seul, on meurt seul, seul, toujours seul.

« Seul contre tous » est typiquement le genre de film qui vous broie la gueule, vous vrille les tripes et vous tamponne l'esprit. Gaspard Noé réussit là un véritable tour de force, de par sa mise en scène et sa réalisation hypnotique : On ne subit pas la pellicule, on la vit, on la pénètre. On ne suit pas le personnage, on le ressent. On n'écoute pas ses paroles, on les lit, on les avale, elles... Lire l'avis à propos de Seul contre tous

29 8
Avatar Baragne
10
Baragne ·
Toutes les critiques du film Seul contre tous (93)
SéancesSeul contre tous
Projeté dans 1 cinéma cette semaine
ou
Toutes les séances pour Seul contre tous
Bande-annonce Seul contre tous