Avis sur

Seven

Avatar Broyax
Critique publiée par le

Très bien réalisé (sauf dans les -quelques- scènes d'action) et d'une ambiance glauque et poisseuse, Seven ne parvient pourtant pas à faire de l'ombre au Silence des Agneaux, car tout y est beaucoup trop orchestré, plié, déformé et ajusté pour le grand bouquet final à la manière désobligeante d'un certain Usual Suspects. Ainsi, le scénario victime d'une telle contrainte afin de faire la part belle -la part du lion- au tout puissant machiavélique psychopathe ne cesse de trébucher au fil des jours et des meurtres successifs.

Les effets de manches et les lapins qui sortent du chapeau (ou d'une boîte), pourquoi pas, mais pas au point de prendre les spectateurs pour des cons, car ça commence à se voir -on est pas complètement cons. Quand même. Ce qui n'empêche pas d'apprécier ce vieux barbon de Morgan Freeman -qui n'était pas si vieux à l'époque !- dans son rôle habituel du flic philosophe au bord de la retraite, ni bien entendu le brillant Kevin Spacey dont la réputation n'est plus à faire.

On apprécie beaucoup moins l'erreur de distribution par contre, non les deux erreurs en fait : Gouinette Paltoc et surtout Brad Pitre, dépassé par les évènements de la première à la dernière image de la pellicule. Seven tout en restant intrinsèquement un "bon" polar sur le papier -quoique trop complaisant dans sa morbidité- est un film foireux, résultat logique de son infinie prétention.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 681 fois
4 apprécient · 5 n'apprécient pas

Autres actions de Broyax Seven