👉 20 mai : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

L'ultra moderne sexe solitude...

SHAME (Steve McQueen, USA, 2011, 99min) :

Un chef d'œuvre, une claque phénoménale, un drame troublant qui m'a complètement chaviré l'âme de fond, par sa mise en scène magistrale qui dès les 9 premières minutes nous indique que nous regardons un drame contemporain sensationnel, d'une virtuosité bluffante, une chronique poisseuse et unique sur une addiction reflétant la solitude d'un homme moderne...Puissant, poignant, sidérant, déroutant, élégant, mélancolique, le dico ne suffit pas devant ce coup de poing cinématographique dont la mise à nue d'un mâle dans sa peau m'a bouleversé durablement après la sortie de la salle, grâce notamment à la performance exceptionnelle de Michael Fassbender, absolument remarquable, déversant longuement ensuite sur le quai du RER mes larmes sans avoir de la honte pleins les yeux...Un film magnifiquement sublime, impudique, hypnotique et fascinant...Plongez dans cette expérience sombre et vertigineuse !

seb2046
8
Écrit par

Cet utilisateur l'a également mis dans ses coups de coeur et l'a ajouté à sa liste Les meilleurs films de 2011

il y a 5 ans

2 j'aime

1 commentaire

Shame
Chaiev
3
Shame

Branle bas de combat

Donc après le trip ces pauvres flics (Polisse), ces pauvres handicapés (Intouchables), ces pauvres danseuses (Black Swan), ces pauvres bègues ( Le Discours d'un roi), ces pauvres dépressifs...

Lire la critique

il y a 10 ans

188 j'aime

128

Shame
DjeeVanCleef
10
Shame

New York New York

Ne jamais baisser les yeux. Plongée profonde dans les entrailles de la bête s'oubliant au tourbillon intense des plus bas instincts. Métronome pulsionnel, celui du bas-ventre, quotidien d'un...

Lire la critique

il y a 9 ans

140 j'aime

59

Shame
Velvetman
9
Shame

American psycho

Au coin de l’une des ruelles d’un New York translucide, le précipice est devant ses yeux. Ce quotidien morne et insensible, sonne les carillons aux heures attendues. Puis vint le coup de téléphone,...

Lire la critique

il y a 7 ans

136 j'aime

9

Plaire, aimer et courir vite
seb2046
8

Jacques et le garçon formidable...

PLAIRE, AIMER ET COURIR VITE (17,2) (Christophe Honoré, FRA, 2018, 132min) : Cette superbe romance en plein été 93, conte la rencontre entre Arthur, jeune étudiant breton de 22 ans et Jacques, un...

Lire la critique

il y a 4 ans

36 j'aime

7

Brimstone
seb2046
8
Brimstone

Gardez-vous des faux prophètes...

BRIMSTONE (16,8) (Martin Koolhoven, HOL/FRA, 2017, 145min) : Ce western féroce diabolique nous entraîne au XIXème siècle dans l’Ouest américain pour nous narrer le destin de Liz, une jeune femme...

Lire la critique

il y a 5 ans

29 j'aime

4

Moi, Tonya
seb2046
7
Moi, Tonya

Wounds and cry...

MOI, TONYA (15,3) (Craig Gillespie, USA, 2018, 121min) : Étonnant Biopic narrant le destin tragique de Tonya Harding, patineuse artistique, célèbre pour être la première à avoir fait un triple axel...

Lire la critique

il y a 4 ans

27 j'aime

2