👉 17 juin : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

Ne jamais baisser les yeux.

Plongée profonde dans les entrailles de la bête s'oubliant au tourbillon intense des plus bas instincts.

Métronome pulsionnel, celui du bas-ventre, quotidien d'un fantôme, d'un mort, traversé par la vie, vivant, seulement dans la jouissance.

Loin des facéties du palpitant.

Branlette matinale sous la douche, histoire d'évacuer la pression avant le bureau et son costume étriqué, le reflet lisse, le pc qui déborde de porno, et les pauses en masturbations sanitaires salutaires.

Un mort-vivant qui donne le change.

Et puis la vie qui débarque, le chaos, Sissy, sa soeur, son positif, qui chamboule sa prison solitude en l'attrapant maladroitement par le col.

Voué à l'échec, tant la machine est cassée, des parades amoureuses qui débouchent sur la frustration, quand les sentiments s'emmêlent et que la panne guette, jusqu'à un sacrifice final, inutile.

Fassbender - le seul acteur qui me fasse bander - impérial prédateur insatiable, intense et aux doigts baladeurs.

Carey Mulligan, fausse blonde vraie écorchée, en souffle de vie.

Un choc.

Décidément, il est aussi bon devant la caméra que derrière, le Steve McQueen.
DjeeVanCleef
10
Écrit par

Cet utilisateur l'a également mis dans ses coups de coeur.

il y a 9 ans

140 j'aime

59 commentaires

Shame
Chaiev
3
Shame

Branle bas de combat

Donc après le trip ces pauvres flics (Polisse), ces pauvres handicapés (Intouchables), ces pauvres danseuses (Black Swan), ces pauvres bègues ( Le Discours d'un roi), ces pauvres dépressifs...

Lire la critique

il y a 10 ans

188 j'aime

128

Shame
DjeeVanCleef
10
Shame

New York New York

Ne jamais baisser les yeux. Plongée profonde dans les entrailles de la bête s'oubliant au tourbillon intense des plus bas instincts. Métronome pulsionnel, celui du bas-ventre, quotidien d'un...

Lire la critique

il y a 9 ans

140 j'aime

59

Shame
Velvetman
9
Shame

American psycho

Au coin de l’une des ruelles d’un New York translucide, le précipice est devant ses yeux. Ce quotidien morne et insensible, sonne les carillons aux heures attendues. Puis vint le coup de téléphone,...

Lire la critique

il y a 7 ans

136 j'aime

9

Les Fils de l'homme
DjeeVanCleef
10

L'évangile selon Thélonius.

2027, un monde où les enfants ne naissent plus, comme une malédiction du Tout-Puissant, un courroux divin. Un monde qui s'écroule sous les coups des intégrismes de tous poils, où seule, la Grande...

Lire la critique

il y a 9 ans

192 j'aime

35

Inside Llewyn Davis
DjeeVanCleef
10

Like a rolling stone.

http://youtu.be/754sRFIHIrA (note le chat sur la pochette) Ça commence comme une chanson qui prend son temps. Avec une guitare, une voix et des silences. Une chanson qui raconte la vie d'un type...

Lire la critique

il y a 8 ans

184 j'aime

44

Heat
DjeeVanCleef
10
Heat

Le Crépuscule des Dieux.

Résumer ça à une fusillade, certes impressionnante, ou à un affrontement entre deux monstres sacrés du cinéma qui ne s'étaient jusqu'alors, croisés, que le temps de quelques fondus enchaînés dans "Le...

Lire la critique

il y a 9 ans

181 j'aime

11