Journal d'un détraqué ordinaire

Avis sur Shame

Avatar Vante Dirgile
Critique publiée par le

Mise en scène magistrale portée par une photo sublime et un Fassbender magnétique et habité par son rôle : mutique et nerveux. La connexion entre le réalisateur et son acteur est totale.
Beaucoup de choses subtilement suggérée par des éléments narratifs ingénieux : un regard, un tic, ou même un comportement (« de l'eau du robinet »).

On aurait sans doute aimé que le film aille plus loin mais c'est peut-être là qu'est sa force, il ne tombe pas ou peu dans la surenchère et reste élégant. L'addiction du « héros » le tire réellement vers le fond, en proie à des pulsions dont il n'arrive pas à se défaire.
Selon son propre degrès de perversion peut être, on sera plus ou moins retourné et secoué par le film car on ne parle pas ici d'un détraqué, mais bien d'une personne ordinaire, avec un trouble après tout commun, mais qui fait des ravages dans sa vie personnelle, et qui n'est que l'expression d'un mal être plus profond. (Drôle de coïncidence que cela face écho à l'affaire DSK)

Reste à voir « A Dangerous Method » mais on peut imaginer un oscar pour l'année de Fassbender, il l'aura bien mérité.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 434 fois
2 apprécient

Vante Dirgile a ajouté ce film à 1 liste Shame

  • Films
    Illustration TOP 2011 CINEMA

    TOP 2011 CINEMA

    Avec : Black Swan, Shame, J'ai rencontré le diable, Drive,

Autres actions de Vante Dirgile Shame