👉 20 mai : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

Faire peur avec des couloirs d'un blanc immaculé au lieu d'avoir recours à un manoir lugubre; avec des petites filles bien peignées plutôt qu'avec des morts vivants; avec un silence pesant plutôt qu'avec des cris et des bruits glauques... C'est tout le talent de Kubrick qui, dès qu'il touche un genre, le révolutionne totalement. Ce n'est que trop vrai pour le cinéma d'épouvante qui trouve dans ce "Shining" un maître en la matière. Il faudra attendre plus de 10 ans et l’émergence du nouveau cinéma japonais pour connaître une révolution aussi grande dans ce genre. Un incontournable qui n'a pas perdu de son incroyable efficacité.

Shining
ludovico
9
Shining

Le film SUR Kubrick ?

Après le flop public et critique de Barry Lyndon, Kubrick a certainement besoin de remonter sa cote, en adaptant cet auteur de best-sellers qui monte, Stephen King. Seul Carrie a été adapté à cette...

Lire la critique

il y a 11 ans

186 j'aime

85

Shining
Sergent_Pepper
9
Shining

L’ode tissée de l’espace.

Le pathétique Room 237 en témoigne, tout le monde trouve ce qu’il veut dans Shining. Film d’épouvante venu s’ajouter à l’impressionnant catalogue des genres explorés par Kubrick, Shining est une fois...

Lire la critique

il y a 8 ans

152 j'aime

21

Shining
Samu-L
9
Shining

gninihS ehT ed euqitirc enu tse iceC

Shining est un sacré bon film d'horreur. Kubrick décide d'utiliser le moins d' effets faciles possible pour faire peur; comme le jump scare commun à beaucoup de films du genre(je crois qu'il y en a...

Lire la critique

il y a 8 ans

113 j'aime

7

Tenet
lhommegrenouille
4
Tenet

L’histoire de l’homme qui avançait en reculant…

Il y a quelques semaines de cela je revoyais « Inception » et j’écrivais ceci : « A bien tout prendre, pour moi, il n’y a qu’un seul vrai problème à cet « Inception » (mais de taille) : c’est la...

Lire la critique

il y a plus d’un an

211 j'aime

71

Ad Astra
lhommegrenouille
5
Ad Astra

Fade Astra

Et en voilà un de plus. Un auteur supplémentaire qui se risque à explorer l’espace… L’air de rien, en se lançant sur cette voie, James Gray se glisse dans le sillage de grands noms du cinéma tels que...

Lire la critique

il y a 2 ans

188 j'aime

11

J'accuse
lhommegrenouille
4
J'accuse

Il y a les faits. Et puis il y a l’interprétation.

Étonnamment j’étais pas mal attiré par ce projet et cela malgré le fait que je ne sois pas trop fan du cinéma de Roman Polanski. L’Affaire Dreyfus au cinéma. Mais quelle évidence… Ils sont rares ces...

Lire la critique

il y a 2 ans

137 j'aime

50