Vaut mieux entendre ça que d'être sourd

Avis sur Si tu tends l'oreille

Avatar Billy98
Critique publiée par le

Ghibli est typiquement le studio qu'il est dangereux d'attaquer. Je l'ai bien remarqué quand j'ai osé dire que je n'aimais pas Nausicaa, même en insistant sur le fait que, comme tout le monde, j'admire le travail de Miyasaki ! Mais non, j'ai l'impression qu'on n'a pas le droit de remettre en question la qualité des films de ce studio. Pourtant, je persiste et signe : je trouve "Si tu tends l'oreille" raté.
Bien sûr, l'animation est impeccable. Mais c'est comme avec Pixar : quand tu va voir un de leurs films, tu te demande pas si les designs seront beaux, ils le seront et tu le sais très bien. C'est tout ce qui est à côté que l'on doit regarder. Et force est de constater que je n'ai pas du tout adhéré au scénario. L’héroïne, Shizuku, est super, ça c'est incontestable, elle est charmante. Par contre, Seiji est foiré... On le découvre comme un garçon provocateur, et d'un seul coup, il devient un charmeur tendance cul-cul. C'est plus un retournement de veste, c'est de l'ordre de la mutation là. La trouvaille du magasin fantaisiste aurait pu être magnifique. Mais pourquoi avoir amené à sa découverte de cette manière ? On parle quand même d'une fille qui parle sans raison à un chat, puis le suit sans raison aussi, puis pénètre dans le magasin sans savoir s'il y a quelqu'un, et là aussi sans raison. Passage que j'ai trouvé interminable par ailleurs. Et la métaphore de la statue, quand même, Ghibli a fait plus subtil vous ne croyez pas ? Enfin, la meilleure amie de Shizuku, la dénommée Yuko ... Je vais râler comme un vieux con sur ce coup-là, mais son histoire m'a tellement plus intéressée que celle de Shizuku. Tellement plus vraie, tellement plus proche de ce que vivent réellement les collégiens. Je dis pas que le propos du film est raté. Mais il est hautement exagéré. Shizuku s'improvise écrivaine du jour au lendemain. Elle parle de se marier, en collégienne incertaine de son avenir qu'elle est. Shiho est vue comme quelqu'un d'avalée par la société, alors qu'elle ne fait que s'inquiéter de l'avenir de sa petite sœur... Dans le fond, je suis totalement d'accord avec la maxime du film, soit "vivez vos rêves, ce sont eux qui donneront le sens à ce que vous faites" (un truc du genre j'imagine), mais je l'ai trouvé maladroitement exprimé. Il n'y a qu'à voir la réaction de Shizuku lorsque le grand-père a fini de lire son manuscrit. Je veux pas m'attarder non plus sur l'irresponsabilité des parents...
Donc non, clairement, je n'ai pas vu la "magie" du film, malgré l'animation et la musique, dont la qualité impeccable est habituelle de ce studio évidemment mythique. Plus le temps passe, moins j'ai envie de le revoir, et les quelques scènes qui me sont restées s'effacent au fur et à mesure. Pas grave, je me rematerai pour la énième fois "Le Voyage de Chihiro" ou "Le tombeau des lucioles". En espérant ne pas avoir trop froissé votre fanatisme pour le studio.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 830 fois
5 apprécient · 6 n'apprécient pas

Autres actions de Billy98 Si tu tends l'oreille