Affiche Silence

Critiques de Silence

Film de (2016)

Mission impassible

Il est des sujets autour desquels Scorsese tourne depuis le début ; à certaines étapes de sa filmographie, il s’y confronte sans détour. La religion, qui l’obsède et torture un grand nombre de ses personnages par les thèmes de la grâce et de la rédemption, fut le sujet même de La Dernière Tentation du Christ, et, dans une autre mesure, de... Lire l'avis à propos de Silence

130 22
Avatar Sergent_Pepper
6
Sergent_Pepper ·

Critique de Silence par PatriceSteibel

Avec Silence le réalisateur mène ici à bien un projet de presque trente ans portant à l'écran le roman de l'écrivain (catholique) japonais Shūsaku Endō qui lui avait été recommandé par un révérend protestant libéral à la sortie de sa "Dernière tentation du Christ" dont Silence est en quelque sorte le prolongement. Co-écrit le script avec Jay Cocks son... Lire l'avis à propos de Silence

68 1
Avatar PatriceSteibel
7
PatriceSteibel ·

L'Homme, cet être de croyances

La Révélation attendra … contrairement aux spoils De son aveu même, Silence est pour Scorsese l'aboutissement d'un parcours spirituel, d'un croyant qui aura interrogé sa foi tout au long de sa vie et ce depuis sa jeunesse. En ce sens, le film s'apparente à de véritables confessions qui originellement se définissent comme... Lire l'avis à propos de Silence

74 11
Avatar Chaosmos
10
Chaosmos ·

Crainte et Tremblement

Dieu et l’humanité ressemblent à deux amants qui, ayant fait erreur sur le lieu de rendez-vous, ne se rejoignent jamais. Je ne pouvais pas ne pas commencer avec cette phrase magnifique de Simone Weil – une comparaison terriblement triviale. Plutôt qu’un silence de Dieu à proprement parler, ne serait-ce pas plutôt un quiproquo de cet ordre,... Lire l'avis à propos de Silence

67 22
Avatar WeSTiiX
9
WeSTiiX ·

Crise de foi

Drôle de film que ce Silence, surtout quand il s'inscrit juste après un Loup de Wall Street où il était permis de trouver Martin Scorsese un peu moins bon, un peu moins maîtrisé dans son rythme qu'à son habitude. Car autant Marty habillait le vide de son Jordan Belfort par toute son hystérie, par tous les excès possibles, celui-ci est... Lire la critique de Silence

62 4
Avatar Behind_the_Mask
9
Behind_the_Mask ·

La Foi selon Scorsese

On dit qu’aimer, c’est la moitié de croire. « Aimer Dieu » et « croire en Dieu » restent néanmoins deux pans fort distincts, fort distants. Ils se révèlent d’abord être un choix en âme et conscience d’une opiniâtreté des plus exigeante et ardue, et ensuite une attente, une conviction indécise et tumultueuse. Preuve en est, l’itinéraire théologique des deux prêtres jésuites :... Lire l'avis à propos de Silence

31 8
Avatar Palatina
7
Palatina ·

Le sang des martyrs est le ferment de l'Eglise

Silence n'est pas le meilleur film de Scorsese. Le film souffre de nombreux défauts, à commencer par le choix incohérent de son acteur principal. Je ne sais pas si le choix d'Andrew Garfield a été imposé par les studios ou si Scorsese a perdu un pari un soir de cuite, mais l'acteur est pathétique et ne fait que prouver son manque complet de talent. Tant qu'il jouait dans des films à grand... Lire l'avis à propos de Silence

33 8
Avatar SanFelice
8
SanFelice ·

Un trop lourd Fardeau

La religion a toujours été au cœur du cinéma de Scorsese, et ce dès son premier film Who's That Knocking at my Door, que ce soit directement ou non. Ici il se lance dans un ambitieux projet (qu'il avait en tête depuis longtemps), celui de raconter le périples de deux prêtres jésuites qui se rendent au Japon pour retrouver leur mentor disparu. Si je ne cache aucunement ma... Lire l'avis à propos de Silence

41 3
Avatar Docteur_Jivago
6
Docteur_Jivago ·

Il était une foi, le cinéma

Évoluant dans un univers a priori bien différent de celui auquel Scorsese nous avait habitués, Silence impressionne par sa dimension intimiste. Comme si la recherche de l’authenticité ne pouvait se faire que dans un refus de la surenchère. L'écart avec le pénible Loup de Wall Street est d’ailleurs saisissant puisqu’on passe de l’ostentatoire à un ascétisme formel, des... Lire l'avis à propos de Silence

21
Avatar Kalopani
7
Kalopani ·

À foi ouverte

Pour se mettre dans l’ambiance : https://www.youtube.com/watch?v=AdKNlGfkyhc Le tout et le rien Question : comment aborder une œuvre dont la caractéristique essentielle est sa capacité à désarmer notre esprit critique ? Comment écrire sur une conjonction d’images et de sons dont l’évidence même paraît... Lire la critique de Silence

17 8
Avatar Toshirō
9
Toshirō ·