👉 20 mai : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

Soleil vert

Soylent Green

1973

18.1K

8.7K

1.1K

7.4

Film de Richard Fleischer · 1 h 37 min · 26 juin 1974 (France)

Genres : Drame, Science-fiction, Thriller

Casting (acteurs principaux) :

Charlton Heston, Leigh Taylor-Young, Chuck Connors, Joseph Cotten, Brock Peters, Paula Kelly, Edward G. Robinson, Stephen Young

Groupe :

Soleil vert

Pays d'origine :

États-Unis
Casting complet et fiche technique

En 2022, les hommes ont épuisé les ressources naturelles. Seul le « Soleil vert » nourrit la population, qui ne sait comment est créé un tel aliment.

Samu-L

Samu-L

Discours de jeunes diplômés d'AgroParisTech 2022: https://youtu.be/SUOVOC2Kd50

il y a 9 jours

8 j'aime

8

Thieuthefirst

Revu ce soir... j'avais jamais remarqué tous ces masques dans le passage d'intro (et un peu dans le reste du film aussi)... je me rappelais pas non...

il y a 1 an

4 j'aime

1

AMCHI

AMCHI

J'ai faim https://laughingsquid.com/wp-content/uploads/soylent-green-20110720-170654.jpg

il y a 4 ans

4 j'aime

Hypérion
8
Hypérion

Critique positive la plus appréciée

Halte à la croissance !

Pour comprendre le statut culte de Soylent Green, il est nécessaire de le replacer dans son contexte. Ce film sort en 1974, une époque où la croissance effrénée post seconde guerre mondiale s'est...

Lire la critique

il y a 9 ans

Mia_Rousso
2
Mia_Rousso

Critique négative la plus appréciée

Eh bah didon

Pareil que d'autres, grosse envie de voir ce film suite à la sortie du "soylent", la boisson du ricain fou grâce à laquelle t'as plu besoin de manger (manger c'était chiant de toute façon).

Lire la critique

il y a 7 ans

Kalian
8
Kalian

There's no place for us to go

Pour un supposé chef d'œuvre, Soylent Green possède à mon goût pas mal de défauts. Des personnages simplistes, une intrigue qui se laisse suivre mais n'emballe jamais vraiment, une morale prout-prout...

Lire la critique

il y a 11 ans

Sergent_Pepper
7

Les injures du temps.

Se souvenir des belles choses : voilà le programme de l’humanité, ou de ce qu’il en reste, dans un 2022 imaginé par les années 70. «People were always lousy, but there was a world, once », assène...

Lire la critique

il y a 7 ans

LeTigre
8
LeTigre

Une vision futuriste, froide et alarmante de notre société.

La première fois que j’ai vu cette réalisation, cela m’a presque fait un choc. Jamais je n'avais visionné une production qui m’avait autant écœuré pour sa vision métropolitaine ravagée par une série...

Lire la critique

il y a 3 ans

Buddy_Noone
9
Buddy_Noone

Surpop et malbouffe

L'anticipation au cinéma se démarque notamment de la pure SF par sa tonalité alarmiste, sa critique des dérives modernes et de ce qu'elles peuvent engendrer. La pollution, la surpopulation sont...

Lire la critique

il y a 6 ans