👉 20 mai : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

Les clowns en délire - La promenade dans l'espace, Partie 2

J'ai une bonne et une mauvaise nouvelle concernant Georges Lucas. La bonne, c'est qu'il arrête de faire des films pour le cinéma. La seconde c'est qu'il dit qu'il va faire des films expérimentaux chez lui (mais on sait tous qu'il voudra que ça sorte de chez lui). Puis de toutes façons, on sait bien que la vraie mauvaise nouvelle, c'est que dans 10 ans il sortira de sa retraite et annoncera une remasterisation de ses films ou une nouvelle trilogie ou que sais je encore.

Pourquoi veut il arrêter? Et bien parce que son dernier projet, un film de guerre mettant en scène Cuba Gooding Jr., a été très dur à financer et ensuite distribuer, et comme Lucas se considère comme un vieux de la vieille, ben il trouve ça dingue que LUI ai du mal à trouver des subsides pour un film (notons qu'il ne semble pas remettre en cause la qualité de son scénario non plus)(ni le choix de l'acteur principal). Du coup il est vénère, et il a décidé de terminer ses derniers engagements (dont une série à produire) et puis basta, il s'enfermera dans son ranch pour se la jouer Alain Cavalier. Mais revenons au film, l'épisode II de la saga Star Wars.

Le premier film m'avait déçu parcequ'il manquait une histoire. Ici, il y a une histoire. Même plusieurs en parallèle qui s'entremêlent. Le problème, c'est que Georges n'arrive pas à gérer ces trames en même temps, du coup il y a de sacrées ellipses qui sont permises, permettant ainsi de sacrées facilités. Et oui, le gros Lucas a du mal à donner de la consistance à ses histoires , et il les bacle toutes. L'histoire d'amour en premier car vraiment peu intéressante ; l'enquête sur le complot ensuite parce que Lucas ne se donne pas assez de temps pour réellement complexifier et densifier l'intrigue. A noter que dans ce film le synonyme de 'la force' est vraiment 'le deus ex machina'. Le film comporte aussi beaucoup de scènes ridicules, où les personnages mettent bien en avant le fait qu'ils sont pas très profonds. Il est aussi des scènes d'action très mal écrites où Lucas tente de gérer le montage en parallèle, mais échoue lamentablement (je pense à cette scène dans l'usine à robot). Enfin malgré tous ces défauts, le scénariste laisse beaucoup de place à l'action, les objectifs sont mieux définis, du coup on s'ennuie moins de ce côté là, on sait où on va et surtout on a l'impression qu'il se passe enfin quelque chose.

En revanche la mise en scène est juste plus mauvaise, il n'y a pas grand chose à sauver hormis la musique. Les effets spéciaux sont encore plus ratés que dans le premier épisode, ça fait vraiment mal aux yeux. Le découpage/montage est terriblement mauvais, le raccord entre deux plans est rarement efficace, les scènes d'action sont brouillon et peu intéressantes. C'est flagrant lors du combat entre le mercenaire et Obiwan au début mais aussi lors du combat dans l'obscurité entre ObiWan et le compte Dooku (on ne nous épargne même pas des sautes d'axe). Georges Lucas est pour moi plus mauvais metteur en scène que scénariste ; donner cette place à de jeunes réalisateurs lors de la première trilogie aura été ce qu'il a fait de plus intelligent dans sa carrière. Les acteurs sont également à peu près tous mauvais (numériques et réels), seul Ewan McGregor s'en sort, même s'il joue son personnage de façon complètement différente par rapport au premier épisode. Je suis également déçu que Georges bande plus sur ses sabres lasers que sur le cul de Natalie Portman dont les plans fesses sont quasi absent du film (c'était pas compliqué pourtant).

Il y a un certain kitsch qui ressort du film, mais j'ai l'impression que l'intention de Lucas était de faire bien les choses, de délivrer un vrai beau spectacle et non pas une série B proche de Flash Gordon. Puis le fait que la plupart des effets soient numériques rend moins attrayant ce kitsch (bien que certains costumes soient assez mémorables).

Bref, ce deuxième épisode est plus riche en histoire, mais l'auteur s'emmêle, et puis surtout la mise en scène est très mauvaise. je n'ai donc pas pris mon pied avec cette suite. Plus qu'un épisode à découvrir un jour. Et puis il faudra bien que je revoie la première trilogie.
Fatpooper
4
Écrit par

il y a 9 ans

4 j'aime

4 commentaires

Star Wars - Épisode II : L'Attaque des clones
Torpenn
4

Fett comme si de rien n'était

Dans mon optimisme gaillard qui ne visait qu’à arriver au plus vite à l’épisode IV et à laisser derrière moi cette fausse trilogie bancale et merdouilleuse dans les limbes dont elle n’aurait jamais...

Lire la critique

il y a 9 ans

129 j'aime

33

Star Wars - Épisode II : L'Attaque des clones
Sergent_Pepper
3

Gros gland, suspend ton viol

Dans quel état d’esprit se trouve le spectateur lorsqu’il aborde l’épisode II ? Curieusement, je n’avais absolument aucun souvenir de cet opus, et pour cause. Dans cette trilogie qui fait office de...

Lire la critique

il y a 7 ans

126 j'aime

16

Star Wars - Épisode II : L'Attaque des clones
Hypérion
4

Hayden Christensen... EPIC FAIL !

L'attaque des clones, où une romance à l'essence de rose délavée mélangée à l'eau de lessive du village de la veille, le tout tartiné de péripéties ubuesques cahin caha divertissantes. Ce film est...

Lire la critique

il y a 11 ans

109 j'aime

25

Les 8 Salopards
Fatpooper
5

Django in White Hell

Quand je me lance dans un film de plus de 2h20 sans compter le générique de fin, je crains de subir le syndrome de Stockholm cinématographique. En effet, lorsqu'un réalisateur retient en otage son...

Lire la critique

il y a 6 ans

116 j'aime

33

Strip-Tease
Fatpooper
10
Strip-Tease

Parfois je ris, mais j'ai envie de pleurer

Quand j'étais gosse, je me souviens que je tombais souvent sur l'émission. Enfin au moins une fois par semaine. Sauf que j'étais p'tit et je m'imaginais une série de docu chiants et misérabilistes...

Lire la critique

il y a 8 ans

98 j'aime

43

Calvin et Hobbes
Fatpooper
10

Une fiction historique

J'avais beaucoup entendu parler de Calvin et Hobbes. Jusque là je m'étais refusé à acheter les albums car ceux trouvés en librairire sont franchement cher. Puis un jour, j'ai trouvé le tome 9 en...

Lire la critique

il y a 9 ans

80 j'aime

27