Advertisement

Starbeurk

Avis sur Stars 80

Avatar Lazein
Critique publiée par le

Je m'appelle Thomas Langmann et je suis producteur. J'ai suivi la voie toute tracée par mon père Claude Berri, éminent producteur de grands crus d'exception ("La Reine Margot", "Amen"...), de moult pétillants festifs ("Banzaï", "Gazon Maudit", "Didier"...) comme d'infâmes piquettes ("Mookie", "Trésor"...). Mon père était un artisan, un artiste soucieux de mettre soigneusement en bouteille ses récoltes pour les servir dans des millions de verre avec le soucis d'enivrer mais en respectant l'emplacement de ton foie et épargner à ton ciboulot de sonner comme un gong aussitôt bu.

Pour ma part, mes productions de masse sont élaborées dans un but unique, faire plusieurs fois la culbute de mon investissement. J'ai concentré mon activité sur le gavage de masse et je crois en mon projet. J'ai pour cela un troupeau potentiel d'au moins 60 millions de têtes. Je leur sert ce qu'il y a de plus gras et indigeste mais habilement enrobé d'un emballage clinquant. Je les appâte avec des morceaux de stars pré-mâchés que je leur sert dans des gamelles télé jusqu'à l'écoeurement. Une fois que ma tambouille est prête et que mes bêtes se rendent en masse dans leurs enclos cinématographiques, je leur sert de grosses plâtrées recyclées de "Astérix aux Jeux Olympiques" (avec des extraits de Zidane, de Shumacher...leurs petits adorent ce genre de garniture à la con !) ou "La Nouvelle Guerre Des Boutons" (pour gaver aussi les vieux) et plus récemment avec "Stars 80" !

Mais là, j'comprends pas...ça a pas marché ! Pourtant y avait tout pour leur plaire aux bestiaux : des tubes de variet' merde in France, de la star (ou plutôt de la météorite) que l'on dévisage comme dans une foire ("Oooh dis-donc ! L'a pris du bide le Cookie Dingler !", "Ooooh dis-donc, elle ne se mylènefarmeriserait pas la Jeanne Mas ?", "Ooooh dis-donc, z'ont grave vieilli les Peter & Sloane !", "Oooooh ! J'en étais sur qu'c'était un connard Lahaye (et Lio son pendant féminin) !", "Oooooh dis-donc c'est qu'elles sont toujours aussi lourdes et chaudes les frangines de Sabrina..."

Pour les mener docilement vers leurs écuelles, j'ai recruté deux bergers : Anconina l'éternel bandeur mou et Timsit, mi-Coluche, mi-rien. Exploitant 2/3 d'images volées sur scène lors de la véritable tournée des "stars" du Top50, je les ai incrusté par ci par là dans quelques plans prétextes, laborieux et foireux, tâchés de vannes navrantes et de situations dépourvues de sens et de péripéties.

Pourtant j'les vois ces couillons de quadra à se trémousser sur "Début de Minuit" ou "Démons de Soirée" lors de soirées karaoké, du réveillon ou du mariage des cousins...mais non...rien à faire, z'en ont pas voulu de ma tambouille !

Après m'être enrichi comme jamais et à ma plus grande surprise grâce à "The Artist" (modeste produit de qualité de ma gamme), j'étais pourtant sûr de leur faire avaler n'importe quoi !...

Z'auraient du goût ces cons-là ?!...
'tain comment y fait Luc ?...

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 950 fois
53 apprécient · 2 n'apprécient pas

Lazein a ajouté ce film à 1 liste Stars 80

Autres actions de Lazein Stars 80