👉 20 mai : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

L'ultime navet ? La pire adaptation d'un jeu vidéo ? Loin de là ...

On pourrait penser qu'à chaque fois qu'un film se fait unanimement démolir, c'est qu'on a le droit à une daube intergalactique. Mais en réalité, ce n'est pas toujours le cas.

Pour ce "street fighter" , il y a, à mon avis, plusieurs choses qui explique que le film n'a pas vraiment rencontré son public .
Il parait qu'il ne respecte pas le scénario du jeu vidéo, ce qui à beaucoup déçu les fans . Mais il faudrait qu'on m'explique à quel moment on trouve de véritable scénario dans un jeu de bastons ?
Voila un procès qui est, à mon avis, un peu absurde.

Toutefois, il est vrai que ce "street fighter" peut déstabiliser un peu car il s'oriente plus dans le métrage d'action que dans le véritable film de combats. Mais en réalité, ce n'est pas grave.

Car si on veut un film avec un tournois d'art martiaux, on a "opération dragon", "bloodsport" où encore "mortal kombat" qui sortira un an après "street fighter" .
Si on veut un film avec des combat de rues, il y a "le bagarreur", "les guerriers de la nuit" où encore "full contact" .

Pour ne pas faire de redite et offrir un énième film de combats linéaire, "street fighter" prend donc la direction du film d'action. Le réalisateur à expliqué qu'il voulait un mix entre "james bond", "star wars" et le film de guerre.

Alors, oui il y a de ça dans l'idée et quand on regarde le résultat final, on se rend compte que "street fighter" à sa propre identité. Ce qui est, je trouve, plutôt une qualité.
Et puis, on parle de trahison envers le jeu vidéo mais pourtant le film inclus la plupart des personnages du jeu et offre du spectacle avec de beaux décors, de l'humour, de l'action et de la baston. Un pur divertissement donc où il y en à, en vérité, pour tous les gouts.

Sinon, il faut savoir qu'il y a eu tout un tas de compromis entre "capcom", l'éditeur du jeu vidéo et le réalisateur. Ce qui peut expliquer en partie les quelques défauts du film, dont son coté un peu bancal.
Mais peu importe car avec où sans cela, le film aurait eu de toute façon son lot de critiques de mauvaise foi. Car les gens ne sont jamais content.

Ceux qui vous disent que c'est navrant de voir certains personnages du film avoir des techniques de combats irréel (comme dans le jeu, donc) vous diront que le film ne respecte pas l'univers du jeu
Ceux qui vous disent qu'il n 'y à pas de scénario dans ce film et que c'est tout pourri sont les mêmes qui réclamaient un film de bastons sans scénario et qui ne regardent pas de film avec de véritable scénario. Pourquoi regarder vous "street fighter" et pas "citizen kane" les gars ?

Mais bref, malgré sa très mauvaise réputation, ce film à aussi (et oui!) ses fans et ne mettra personne d'accord. Alors au final, que vaut il ? c'est un navet, un nanar, où un bon film ?
Et bien, il y à peut être un peu de tout ça dans "street fighter".

On à un film avec du rythme, des décors au rendez vous, du fun avec des dialogues cons mais souvent amusant, (ah les bonnes punchlines des 80's et des 90's! ), des rebondissements et des personnages sympathiques .

Car si c'est Van Damme dans le rôle de Guile qui se taille la part du lion, on à aussi donner qu'elle que chose à jouer à pas mal d'autres personnages du jeu : celui de Bison, de Chun Li, de Cammy, de Dhalsim ou encore du duo Ken-Ryu ont pas mal de temps à l'écran .

Sinon, les dernières 30 minutes sont généreuses et offre de l'action et des bastons non stop .

Donc, voilà mon avis sur "street fighter : un film inégal mais sympa et pas mal réalisé.
Une adaptation très correcte d'un jeu de combat culte et surtout un des derniers film intéressent avec Jean Claude Van Damme .

Street Fighter - L'ultime combat
Buddy_Noone
3

Le dernier rôle du grand Raúl

Ô nostalgie du début des années 90, où la plupart des gamers martyrisaient les manettes de leurs Super Nintendo/Megadrive avec Street Fighter II. Le grand carton de Capcom, décliné en de multiples...

Lire la critique

il y a 7 mois

13 j'aime

12

Street Fighter - L'ultime combat
Ninesisters
6

Critique de Street Fighter - L'ultime combat par Ninesisters

Produit en 1994 pour profiter du succès de la célèbre licence de jeux de combat, Street Fighter The Movie cartonna au box-office mais fût vivement attaqué par la critique, au point d’apparaitre...

Lire la critique

il y a 7 ans

11 j'aime

1

Head Hunters
jan-gers
9
Head Hunters

L'album de JAZZ FUNK ! mais aussi un des meilleurs albums de transition ...

Après une série d'albums directement influencé par la période "fusion" de Miles (voir les albums "Crossing" et "Sextant", expérimental à souhait) ; Herbie hancock à un coup de cœur pour son frère de...

Lire la critique

il y a 8 ans

13 j'aime

4

Senjutsu
jan-gers
4
Senjutsu

La routine habituelle quoi

C'est toujours la même histoire. D'un coté, Iron Maiden fait le même album depuis 20 ans et nous, on écrit le même commentaire depuis 20 ans. Le résultat est donc sans surprise. The book of souls...

Lire la critique

il y a 9 mois

10 j'aime

40

Seventh Son of a Seventh Son
jan-gers
9

Le meilleur de maiden ...

... et c'est franchement difficile parmi leurs sept premiers albums d'en extraire un tant l'ensemble est franchement bonnard qualitativement. Il est vrai que l'album est dans l'ensemble aventureux...

Lire la critique

il y a 8 ans

9 j'aime

2