Bande-annonce
Affiche Sueurs froides

Sueurs froides

(1958)

Vertigo

12345678910
Quand ?
8.1
  1. 26
  2. 18
  3. 46
  4. 145
  5. 391
  6. 1326
  7. 4127
  8. 7096
  9. 4676
  10. 2613
  • 20K
  • 1.8K
  • 7.2K

Scottie est sujet au vertige, ce qui lui porte préjudice dans son métier de policier. Rendu responsable de la mort d'un de ses collègues, il décide de quitter la police. Une ancienne relation le contacte afin qu'il suive sa femme, possédée selon lui par l'esprit de son aïeule. Scottie s'éprend de...

Casting : acteurs principauxSueurs froides

Casting complet du film Sueurs froides
Diffusion TV
Sueurs froides
  • mercredi 23 janvier sur TCM Cinéma à 22:45
Tous les films diffusés à la TV
Match des critiques
les meilleurs avis
Sueurs froides
VS
Avatar Sergent Pepper
9
Pink Void : The Fall

(la critique contient de nombreux spoils) Parmi tous les films d’Hitchcock, Vertigo est celui qui recueille le plus de suffrages. Parmi tous les films, même, il arrive régulièrement au sommet des classements de la critique internationale. Ce plébiscite pourrait surprendre : dans l’immense filmographie du cinéaste, qui entame ici une série de chef d’œuvres...

54 9
Faux-semblants & auto-persuasion

L'homme pleure de jour en jour. Il pleure son amour sur les trottoirs, dans les cafés, au devant des vitrines, sur les boulevards. Qui sait, des larmes surgira peut être celle dont le retour est inespéré, plus encore, dont il faudrait souhaiter un miracle pour faire parvenir ne serait-ce qu'une infime vision, se matérialisant là, au travers des larmes. Une infime vision, qui de toute évidence, serait synonyme de folie. Car il le sait, elle est partie pour de bon, et rien de tangible dans... Lire l'avis à propos de Sueurs froides

6 7
Critiques : avis d'internautes (167)
Sueurs froides
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Je suis un vertige

Je m’appelle John Ferguson. Je suis un vertige. Je suis une spirale. Je suis un gouffre. Je suis un temple. Je suis Madeleine, Elle est moi. Je suis son silence, je suis sa tristesse. Je suis celle que j’aime - jusqu’au pont de San Francisco, jusqu’au sommet du clocher. Je monte, je descends, je déambule dans les couloirs, j’ouvre les portes qu’elle ferme derrière elle, je me perds dans un... Lire l'avis à propos de Sueurs froides

5 2
Avatar MarieE
10
MarieE ·
Découverte
Madeleines proustiennes

Hitchcock grand lecteur de Proust? J'ignorais. Et pourtant, à (re)voir Vertigo, je m'émerveille devant ce fil solide enchaînant un film à suspense (tout comme la Recherche est à bien des égards un roman policier) à une réflexion sur le sentiment amoureux, son absurdité et sa fragilité. Chez Proust, Swann tombe amoureux d'Odette, blonde assez commune, le temps d'un déclic: "Debout à côté de... Lire l'avis à propos de Sueurs froides

104 20
Avatar Hélice
10
Hélice ·
Variations troubles sur un homme tourmenté

Probablement le meilleur film du grand Alfred. Il y pousse à leur paroxysme toutes ses névroses, ses fétichismes et ses perversions. Le scénario même du film épouse ses états d'âme et la mise en scène, par moments presque baroque, traduit un goût de l'expérimentation plastique (les fameux travellings optiques) et annonce les futurs disciples que seront De Palma et Argento. La partition de... Lire la critique de Sueurs froides

62 8
Avatar Krokodebil
10
Krokodebil ·
Vertige de l'amour

Et si Vertigo était tout simplement la synthèse du cinéma d'Hitchcock ? Le sommet d'un immense metteur en scène qui compte un peu plus d'une cinquantaine de films achevés et l'oeuvre où il pousse le plus ses limites ? En tout cas, on n'en est pas loin et, à l'heure où le maître du suspense était de plus en plus ambitieux et innovant, il sort en 1958 cette oeuvre fascinante, défiant... Lire l'avis à propos de Sueurs froides

50 4
Avatar Docteur_Jivago
10
Docteur_Jivago ·
Inspecteur neurasthénique et Fair lady assassine

Qui suis-je pour oser émettre des réserves sur ce chef d’œuvre patenté ? Vous avouerai-je que sir Alfred, souvent, m’ennuie ? Cette adaptation d’une sombre histoire des compères Pierre Boileau et Thomas Narcejac ne manque pas de charmes. Je vous l’accorde. Un riche homme d’affaires engage Scottie, un flic démissionnaire (James Stewart, toujours excellent), pour surveiller son épouse, la... Lire la critique de Sueurs froides

38 29
Avatar Step de Boisse
7
Step de Boisse ·
Toutes les critiques du film Sueurs froides (167)
SéancesSueurs froides
Projeté dans 2 cinémas cette semaine
ou
Toutes les séances pour Sueurs froides
Bande-annonce Sueurs froides
Vous pourriez également aimer...