Bande-annonce
Affiche Suicide Club

Suicide Club

(2002)

Jisatsu sâkuru

12345678910
Quand ?
6.4
  1. 16
  2. 35
  3. 68
  4. 138
  5. 305
  6. 604
  7. 628
  8. 314
  9. 92
  10. 36
  • 2.2K
  • 135
  • 2.2K

Tokyo, le 26 mai 2002, 54 lycéennes se jettent sous le métro. Les inspecteurs Kuroda et Shibuwasa sont chargés de cette délicate affaire.

Casting : acteurs principauxSuicide Club

Casting complet du film Suicide Club
Match des critiques
les meilleurs avis
Suicide Club
VS
Critique de Suicide Club par Spoof

Gros trip métaphorique et symbolique de Sono Sion, Suicide Club est un film un peu hybride. Sorte d'ovni filmé qui déroute toujours le spectateur là où ce dernier pensait enfin trouver quelques repères. Parfois gore, parfois hallucinatoire, parfois musical, Suicide Club est une critique difficilement accessible de la société japonaise, et par extension, du modèle social contemporain où l'humain a de moins en moins sa place. Si l'expérience vaut le coup d'être vécue, on regrette parfois...

23
Arrêtez le massacre !

Mais… Mais c'est de la merde ! -Ma critique va commencer et finir comme ça, je développe au milieu pour ceux que ça intéresse.- Suicide Club, sérieusement ? C'est mauvais. C'est ce genre de film où tout d'un coup le générique débarque et on se demande si ce n'est pas une blague. Le peu de sens et d'intérêt qu'on aura trouvé au départ fini par agoniser dans un coin… Suicide Club c'est un peu comme une vieille personne qui crache du sang: dès le début on sent que... Lire la critique de Suicide Club

8 4

PostsSuicide Club

Vous avez une anecdote, une vidéo/photo ou une simple question sur ce film ?
Critiques : avis d'internautes (37)
Suicide Club
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Critique de Suicide Club par JJC

C’est un certain Sono Sion qui est à la barre de cet OVNI du cinéma qu’est « Suicide Club ». Auteur prolifique de toutes sortes de péloches plus bizarres les unes que les autres, ce japonais commence à être bien connu des cinéphiles et des passionnés. A Shinjuku, pas moins de cinquante-quatre lycéennes se jettent sous le métro (il faut bien commencer par quelque chose, histoire de nous mettre... Lire la critique de Suicide Club

3
Avatar JJC
10
JJC ·
Découverte
Gore mais pas seulement...

Un film qui commence avec 54 lycéennes se jetant sous un train en se tenant la main ne peut pas être complément mauvais. Rien que pour cette scène archi-gore et esthétiquement parfaite le film devrait être vu de tous. L'escalade va telle continuer ? Il y a t-il un culte secret du suicide ? Ou alors le girls band « Dessert » composé d'une bande de fille de 11 ou 12 ans laissent des messages... Lire la critique de Suicide Club

21 4
Avatar Q9F
7
Q9F ·
Génération ragequit

L'intrigue mène à une scène mémorable : de prime abord vue comme une minute de documentaire dans une gare japonaise, l'histoire porte le regard sur un groupe de lycéennes, attendant le prochain train qui les ramènera à leurs domiciles respectifs. Soudain, elles s'alignent. Toutes. Une cinquantaine de jeunes filles, main dans la main, scandent un joyeux "Sautons ensemble !", au moment où la... Lire l'avis à propos de Suicide Club

14 1
Avatar Slade
7
Slade ·
Critique de Suicide Club par HARM0NIA

- Nous savons si peu de choses, qu'arriverons-nous à savoir en fin de compte ? - Que peut valoir une critique qui vient s'adjoindre à une note sans défauts, oui cette fois je l'ai fait, 10 sur 10. Et bien appelons cela tout de même une note, au sens écrit cette fois-là. Suicide Club s'introduit, s'ouvre par un Love Thème, une chanson qui m'a exalté, d'emblée. Si le film annonce tout de suite,... Lire la critique de Suicide Club

15
Avatar HARM0NIA
10
HARM0NIA ·
Viens, on saute !

Un film japonais complètement barré où il n'y a pas grand chose à comprendre. La scène d'introduction nous met direct dans l'ambiance : une cinquante de lycéennes sautent en se tenant la main sur les rails d'un train. Ça paraît presque rigolo car tout le monde sourit, et c'est là que ça devient totalement malsain. Les suicides collectifs s'enchaînent et deviennent à la mode. Le Suicide Club... Lire la critique de Suicide Club

21
Avatar Ragnarök
7
Ragnarök ·
Toutes les critiques du film Suicide Club (37)
Bande-annonce
Suicide Club
Vous pourriez également aimer...