Affiche Superargo contre Diabolikus

Critiques de Superargo contre Diabolikus

Film de (1966)

Benvenuto Supereroe

Imaginez un monde merveilleux. Un monde dans lequel James Bond est en fait un catcheur en collant rouge pare-balles avec une super force et une super résistance et qui peut tenir 7 minutes en apnée. Un monde dans lequel Dr. No s'appelle Diabolikus et a prévu de conquérir le monde en volant de l'uranium et du mercure pour transformer du plomb en or (oui, ce plan n'a aucun sens).... Lire l'avis à propos de Superargo contre Diabolikus

1
Avatar geographe
5
geographe ·

Reconversion à l'italienne.

Superargo est un catcheur qui va tuer accidentellement son adversaire lors d'une rencontre, et qui plus est son ami. Pris de remords, il compte tout arrêter lorsque le colonel Kinski lui demande de travailler pour l'armée afin de récupérer des stocks d'uranium détenus par le méchant Diabolikus dans les mers des Caraïbes. Autre exemple de fumetti adapté à l'écran, à l'instar... Lire la critique de Superargo contre Diabolikus

3 1
Avatar Boubakar
5
Boubakar ·

James Bond, collant rouge, slip en cuir

En débutant ce Superargo contre Diabolikus, je m'attendais à trouver un film basique et sans âme, et surtout complètement bricolé dans la droite lignée des super-héros fauchés comme le tristounet Tigre du Bengale et sa fameuse tenue mauve, étrangement si on retrouve bien quelques défauts inhérents au genre, j'ai passé un très bon moment. Le genre du film tout d'abord. Si l'on pourrait... Lire la critique de Superargo contre Diabolikus

4
Avatar Crillus
6
Crillus ·

Critique de Superargo contre Diabolikus par Pascoul Relléguic

Je ne me souvenais plus que le héros était aussi naze, sa seule compétence semble de faire le mort pour échapper à ses ennemis ou endormir leur méfiance. Ses talents physiques hors norme ne lui servent quasiment jamais, si ce n'est à distribuer des mandales et faire de la lutte en terrain hostile (au milieu d'une pluie de balles rebondissantes de mercure par exemple). Et quelle idée de génie... Lire l'avis à propos de Superargo contre Diabolikus

Avatar Pascoul Relléguic
6
Pascoul Relléguic ·

Critique de Superargo contre Diabolikus par Alligator

Nanar italo espagnol venu du fond des âges, ce Superargo joue de maladresse, de manque de talent et d'imagination. Tout y est d'une nullité presque touchante, si ce n'est qu'elle ennuie relativement vite. Le peu de rebondissement et la pauvreté du scénar coupe court à d'éventuels plaisirs coupables de moquerie, en effet trop peu de surenchère dans le grotesque pour faire risette longtemps.... Lire la critique de Superargo contre Diabolikus

Avatar Alligator
2
Alligator ·

Infantile mais jouissif !

Très infantile mais c'est un film vraiment jouissif dans son invraisemblance, sa naïveté et ses couleurs vraiment splendides. Loredana Nusciak est parfaite dans le rôle d'une méchante sadique qui cravache fort méchamment la tête de Superargo. Lire l'avis à propos de Superargo contre Diabolikus

1
Avatar Jean-Mariage
6
Jean-Mariage ·