Bande-annonce
Affiche Supernova

Supernova

(2000)
12345678910
Quand ?
4.3
  1. 20
  2. 38
  3. 75
  4. 81
  5. 91
  6. 46
  7. 15
  8. 5
  9. 1
  10. 1
  • 373
  • 5
  • 105

Au XXII° siècle, le vaisseau Nightingale 229 traverse le cosmos. Ayant reçu un signal de détresse, l'équipage change de trajectoire et se retrouve au milieu d'un orage magnétique provoque par une étoile sur le point d'exploser. La survie s'organise rapidement, car le vaisseau doit repartir avant...

Casting : acteurs principauxSupernova

Casting complet du film Supernova
Match des critiques
les meilleurs avis
Supernova
VS
Bon petit film de SF

Les autres n'aiment pas ce film. Eh bien il m'a bien plu à moi. Déjà c'est quasiment un huis clos dans un vaisseau spatial, et comme ce genre n'est pas si fréquent, on aurait tord de cracher dessus. Les décors sont un peu kitch. Mais ça passe. La plupart des décisions prises par les personnages sont cohérentes. On ne tiendra pas trop compte des erreurs d'ordre technologique, c'est un petit film hein. Par exemple : Si un vaisseau spatial est capable...

1
Supernova (2000)

Il s'agit d'un film de sciences fiction se déroulant au vingt deuxième siècle à bord d'un vaisseau spatial médical. Le scénario de ce huis clos spatial ne brille pas par son originalité. Le nombre de personnages est restreint : mes cinq membres d'équipage du vaisseau et Larson qui envoie un appel au secours depuis une ancienne Lune minière abandonnée et située très loin aux confins de l'univers. Le vaisseau part à son secours bien entendu, ils retrouvent Larson mais le vaisseau est... Lire l'avis à propos de Supernova

3 6
Critiques : avis d'internautes (14)
Supernova
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
One Dimension Matter

Cette critique fait partie de la liste "48Hrs. with Walter Hill" https://www.senscritique.com/liste/48Hrs_with_Walter_Hill/1587246 Le vaisseau de secours Nightingale récupère un survivant d'une colonie minière, ainsi que son étrange découverte: un objet extraterrestre.... Lire la critique de Supernova

2
Avatar The Lizard King
5
The Lizard King ·
Découverte
Alien à poil VS Terminator tout nu.

Ce film a un cachet nanar assez indéniable. Cependant, ce n'est pas dans la partie esthétique ou artifices qu'on y trouvera forcément à redire; sans être du grand art, c'est un block-buster moyen avec des effets-spéciaux assez réussis et une direction artistique correcte. Par contre pour ce qui est du reste, c'est un peu plus mitigé. Bon déjà l'histoire compile sans vergogne Alien, voire... Lire la critique de Supernova

6
Avatar seblecaribou
5
seblecaribou ·
Critique de Supernova par Akshell

Thriller spatial à mi-chemin entre Lost in Space et Event Horizon son seul apport au genre aura été une esthétique Porno-chic gay qui se retrouve dans le casting féminin définitivement androgyne et cette quête de jeunesse éternelle centré sur un artefact-matrice ovoïde. Et puis c'est bleu et orange, alors hein. Lire la critique de Supernova

3
Avatar Akshell
4
Akshell ·
Critique de Supernova par zardoz6704

Ce film est incroyable. Son scénario est tellement convenu et prévisible qu'en le regardant la première minute, on a l'impression de l'avoir déjà vu. Un équipage de vaisseau occupé à ses tâches coutumières. Un appel de détresse, lancé par Karl Larson, une crevure de l'espace. Pendant le saut dimensionnel, le capitaine meurt d'une anomalie gravitationnelle et le vaisseau se trouve à... Lire l'avis à propos de Supernova

Avatar zardoz6704
6
zardoz6704 ·
Critique de Supernova par Broyax

Un thriller SF de série B qui sentirait presque le navet... mais quelques moyens et des effets spéciaux très convenables détrompent assez vite cette impression hâtive. Le scénario n'est ma foi pas plus bête qu'une grosse production et surtout le film ne souffre d'aucun temps mort : on n'a certainement pas le temps de s'ennuyer ici ! La distribution est étonnamment chouette avec pour... Lire la critique de Supernova

Avatar Broyax
5
Broyax ·
Toutes les critiques du film Supernova (14)
Bande-annonce
Supernova
Vous pourriez également aimer...