Affiche Tempête à Washington

Tempête à Washington

(1962)

Advise and Consent

12345678910
Quand ?
7.7
  1. 0
  2. 1
  3. 0
  4. 3
  5. 11
  6. 34
  7. 106
  8. 182
  9. 39
  10. 7
  • 383
  • 41
  • 649

Le président des États-Unis vient de choisir son nouveau secrétaire d’État aux Affaires étrangères : Robert Leffingwell. Avant d'être entériné par le Sénat, ce choix doit être examiné en commission d'enquête. Les ennemis de Leffingwell en profitent pour le discréditer. Un témoin inconnu vient...

Casting : acteurs principauxTempête à Washington
Casting complet du film Tempête à Washington
Match des critiques
les meilleurs avis
Tempête à Washington
VS
Avatar Kiwiwayne Kiwinson
8
Otto défonce.

Tout historien du cinéma qui se respecte sait que la filmographie d’Otto Preminger est à marquer d’une pierre blanche. S’enchainent à tour de rôle « Laura », « Mark Dixon, détective », « Un si doux Visage », « Carmen Jones », « L’homme au bras d’or », « Bonjour Tristesse », « Autopsie d’un meurtre » ou « Bunny Lake a disparu », investissant les salles obscures avec plus ou moins de succès mais agissant toujours aujourd’hui comme de véritables coups de poing dans le ventre. Mais s'il reste...

24
Critique de Tempête à Washington par Alligator

Quelques plans formidablement cadrés par Preminger, de belles trouvailles photographiques et puis ici et là quelques morceaux de bravoure du côté des comédiens, je pense immanquablement à ce fieffé coquin de Laughton (son dernier rôle, rip). Voilà à peu près tout. Le film peut se révéler un chouette outil pédagogique pour les étudiants ambitionnant sciences-po, pour connaître les arcanes du pouvoir politique américain après guerre. Le portrait moral ou social est beaucoup plus emmerdant.... Lire la critique de Tempête à Washington

3
Critiques : avis d'internautes (16)
Tempête à Washington
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Anatomy of a democracy

Il avait beau être là, tout près de moi, élégamment orné d'une jaquette tape-à-l'oeil et arborant fièrement un casting trois étoiles ; je n'étais nullement pressé d'aller vers lui et, d'ailleurs, j'avais toujours une bonne raison pour repousser régulièrement notre rencontre. Non pas que je doutais de ses qualités intrinsèques mais, voyez-vous, la simple idée de devoir me coltiner un reportage de... Lire l'avis à propos de Tempête à Washington

26 10
Avatar Kalopani
8
Kalopani ·
Un drame autant humain que politique et le dernier tour de piste de l'immense Charles Laughton !!!

Les arcanes de la politique américaine sous l’œil du réalisateur d'"Autopsie d'un meurtre", ça donne "Tempête à Washington" qui sans aucun manichéisme présente une galerie de personnages faisant partie des hautes sphères du Pouvoir, en particulier celui du Sénat, joué par un casting royal. Henry Fonda, que l'on voit au final peu et uniquement dans la première partie, l'air affable mais loin... Lire l'avis à propos de Tempête à Washington

11 3
Avatar Plume231
7
Plume231 ·
"La politique est une guerre sans effusion de sang et la guerre une politique sanglante"

Mon premier Preminger, un réalisateur que je voulais découvrir depuis un moment et un très bon film à l'arrivée, Tempête à Washington est intelligent en plus d'être doté d'une fort belle maîtrise technique. Preminger distille le système politique américain tout en proposant une réflexion sur le pouvoir qu'il implique justement mais aussi sur le passé, l'impact de ce monde à part sur la vie... Lire la critique de Tempête à Washington

10
Avatar Moorhuhn
8
Moorhuhn ·
Oh! Laughton Laughton !

La première raison de regarder ce Tempête à Washington c’est évidemment pour Charles Laughton, que l’on voit ici pour la toute dernière fois et qui joue parfaitement ce vieux sénateur revanchard, usé, rusé et allergique au changement. On sourit doucement lorsque à un moment, dans son discours, il dit qu’il est au déclin de sa vie, puisque comme chacun sait, il devait mourir quelques mois... Lire l'avis à propos de Tempête à Washington

5 3
Avatar Factory
8
Factory ·
Découverte
Sénat: droit dans le mur

Gravement malade, le président Roosevelt (1) vient de choisir son nouveau chef de la diplomatie. Un homme droit, juste, une colombe qui a eu le malheur de pointer chez les communistes le temps d'une réunion d'étudiants. Soumis au vote du Sénat, la nomination part en sucette. Chasse aux sorcières, mensonges, passions inavouables, suicide, tout y passe. Jusqu'au finish, renversant de cynisme.... Lire la critique de Tempête à Washington

10 1
Avatar Marius
8
Marius ·
Toutes les critiques du film Tempête à Washington (16)
Vous pourriez également aimer...