Pierre

@Aramis

Homme, 25 ans, Iceland
de vos éclaireurs le suit :
Versus
  Suivre
J'aime le cinéma, ou plutôt les cinémas, de tous pays et toutes époques, et je suis friand de découvertes. J'aime les road-movies, la screwball comedy, les westerns, les revers à une main et Marlene Dietrich. À l'inverse, je vomis les films chiants et les cinéastes prétentieux.

Je suis sur SensCritique surtout pour noter et trier ce que je vois. À une époque j'avais espoir d'utiliser le site pour faire des découvertes ou pour parler de cinéma mais depuis j'ai ouvert les yeux. Parce ce qu'entre les pisse-froid incapables d'apprécier le moindre film un peu léger, les gamins de moins de 18 ans qui croient posséder une culture et un esprit critique démesuré parce qu'ils ont vu "2001" et quelques Tarkovski (et ont bien entendu fait semblant de trouver ça génial, probablement parce qu'ils ont réussi à s'endormir pendant la séance), et ceux qui utilisent le site comme Facebook et font la course au "like", le gros de la faune de SensCritique inspire aussi peu confiance que ses administrateurs, incapables de régler le moindre bug (ils reviennent régulièrement, ça fonctionne par cycle).

Il y a heureusement des gens valables dans le lot, bien sûr.

Répartition des notes

  1. 15
  2. 30
  3. 54
  4. 143
  5. 271
  6. 519
  7. 763
  8. 489
  9. 181
  10. 71

Comparez votre collection avec Pierre

Comparez vos goûts et collections

Avec le Versus vous découvrez vos notes identiques (Accords parfaits), vos notes les plus éloignées (Désaccords), les oeuvres que vous êtes les seuls à connaître (Seuls au monde), les oeuvres qu'il recommande et que vous ne connaissez pas, et plus encore.

S'inscrire avec Facebook Vous préférez l'inscription classique ?
Listes de Pierre
Sondages de Pierre
Critiques de Pierre

Dernières critiques

7.3
Heureux les paresseux

L’époque charnière de la toute fin des années 20 et le début des années 30 est caractérisée par le très rapide développement du cinéma parlant ; la technologie est encore balbutiante et ne donne pas aux réalisateurs la même latitude de création qu’à l’âge d’or du muet. Les caméras sont bruyantes et encombrantes, offrent très peu de liberté de mouvement, le travail de montage est laborieux, etc.... Lire la critique de À nous la liberté !

Avatar Aramis
7
Aramis ·
Bande-annonce
7.5
Le péril jeune

J’aime assez ces films qui se trouvent à la frontière du western ; souvent situés dans l’ouest américain encore campagnard dans les années 50 à 70, ils mettent en scène des cow-boys dans un monde fait de goudron et d’acier qui n’est plus celui qu’ils connaissent et maîtrisent. Ils ont leurs codes et particularités récurrentes, mais utilisent le plus souvent leur époque charnière (la fin d’un... Lire la critique de Le Plus sauvage d'entre tous

2
Avatar Aramis
7
Aramis ·
Mentions J'aime de Pierre

Activité récente