Le secret des espagnols

Avis sur The Backwoods

Avatar Fatpooper
Critique publiée par le

À mon avis j'avais chopé ce film pour la présence de Gary Oldman que j'apprécie même si ça fait longtemps qu'il n'a plus eu l'occasion de briller.

Le scénario est assez naze. Y a vraiment des gros problèmes de rythme, de réactions. En soi, l'idée est sympa, que ce soit la trouvaille de la gamine (pauvrement exploitée par la suite) ou encore le personnage principal qui est un vrai couillon. Oui mais voilà, le traitement fait grandement défaut. Ce grand couillon, il passe son temps à hésiter on sait pas trop pourquoi, l'auteur n'adopte jamais pleinement son point de vue. Du coup il ne fait que freiner l'intrigue ou bien foutre les gens dans le caca (encore que, s'il avait pas menti aux gonzesses et était parti comme il devait le faire, il n'aurait pas pu les sauver). C'est un peu shakespearien cette tendance à ne pas savoir agir mais le développement est trop faible pour pouvoir bien comprendre cet enjeu. Pareil pour sa copine qui apparaît comme une grosse chieuse qui trouve encore à lui gueuler dessus après qu'il lui ai sauvé la vie. Quelque part c'est intéressant, ça en dit long des personnages mais comme l'auteur n'en fait rien de concret, qu'il n'écrit pas d'action permettant de bien exploiter ces traits de caractère... au lieu de ça, les personnages passent leur temps à parler du passé, à se plaindre, à râler... c'est du background historique ça, pas de la caractérisation, or dans une intrigue, ce qui est utile, c'est la caractérisation et non le background historique. Et puis y a des situations bien ridicules, quelques répliques aussi (comme le héros qui, à la fin, quand l'étau se ressert, précise que 'la nuit va tomber dans une heure et qu'ils devraient pas rester là', cette réplique est tellement précise, tellement évidente que ça en devient un peu ridicule). Y a aussi un manque de cohérence ou de jusqu'au-boutisme : les rednecks espagnols sont en fait des gros couillons, enfin pas tous... mais leur manière de régler le problème est idiot... mais bon, tous les personnages ont un problème pour régler leurs problèmes : ils communiquent mal, ils réagissent mal... personne ne fait rien de bien dans ce film. C'était peut-être bien volontaire mais si c'est le cas alors ce n'est pas assez appuyé et pas assez exploité.

La mise en scène est correcte. On appréciera principalement le travail de lumière. Les cadrages sont soignés mais ordinaires (rien de marquant). Le découpage fonctionne quoique parfois l'action est un peu trop longue là où on espérerait quelque chose de plus essentiel, quitte à tricher. Les acteurs font du bon boulot, les plus connus comme les moins connus. On peut tout de même reprocher un manque de nuance dans ces interprétations, ce qui alourdit considérablement l'ambiance (si en plus de dire des conneries, ils se comportent comme des cons, toujours à s'énerver et faire la gueule...). La musique est chouette mais je n'ai pas trop compris pourquoi Leonard Cohen. Je l'aime beaucoup, ses morceaux me plaisent, mais ça ne colle pas tellement avec le film. Et en plus ça devient vite envahissant.

Bref, C'est pas complètement vilain mais y a de grosses chutes de rythme chaque fois que les personnages parlent (en fait ils tournent plus autour du pot qu'ils ne parlent réellement) et puis de temps en temps ça vire au ridicule à cause de quelques mauvais dialogues ou réactions étranges.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 306 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Fatpooper The Backwoods